PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Coronavirus : Un cordon sanitaire installé à l’aéroport international Léon Mba

Coronavirus : Un cordon sanitaire installé à l’aéroport international Léon Mba

 Vue du cordon de sécurité mis en place à l’aéroport international Léon Mba de Libreville ©  Primature Gabon

Les autorités gabonaises, en tête desquelles, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé se sont rendues mercredi à l’aéroport international de Libreville, afin de vérifier l’effectivité du cordon sanitaire mis en place pour prévenir des cas de Coronavirus.

Comme dans plusieurs pays du monde, le Gabon est en alerte sanitaire depuis l’annonce de l’épidémie de coronavirus en Chine. A l’aéroport international de Libreville, le décor est planté pour prévenir tout soupçon d’infection de voyageurs dès la descente d’avion, grâce à un cordon de sécurité. Les structures de santé publique sont également dotées de matériels adéquats pour une prise en charge rapide et adéquate en cas de soupçon.


« Les équipes sont en place, les équipements sont là, tous les passagers sont Checker à l’arrivée, donc pour l’instant ce sont ces mesures qui sont recommandées. En dehors de l’aéroport, on fait ce qu’on appelle la surveillance sentinelle au niveau des formations sanitaires », a indiqué le ministre de la Santé, Max Limoukou.

Le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Gabon, Dr Magaran Monzon Bagayoko, a encouragé les efforts du Gabon dans la mise en œuvre de ces mesures recommandées par l’organisme international de santé. « Au Gabon, nous avons vu que des mesures idoines ont été prises », a-t-il affirmé.

Le premier ministre Julien Nkoghe Bekalé a de nouveau tenu à rassurerL’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CoronavirusGabon.jpg. les populations sur le fait qu’il n’y a pas d’épidémie de coronavirus au Gabon. « Ce que nous faisons c’est de la prévention, des précautions », a-t-il dit.

Déclaré urgence sanitaire mondiale, par l’OMS, le coronavirus est une pneumonie rare dont les premiers cas ont été diagnostiqués dans la ville de Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine. Selon l’OMS, actuellement plus de 20 000 cas ont été confirmés en Chine, avec près de 500 décès. Plus de 150 cas ont été confirmés dans 23 autres pays avec un décès.

Lisa Mboui

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle