PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Coronavirus : le cri de désespoir des étudiants gabonais à Wuhan

Coronavirus : le cri de désespoir des étudiants gabonais à Wuhan

Suite à l’apparition du coronavirus en chine qui a déjà enregistré plus de 500 morts et  plus de 17 milles personnes contaminés, les étudiants gabonais pris au piège par les mesures de sécurités sanitaires à Wuhan  ont confié mardi à nos confrères de Radio Gabon qu’ils se sentaient abandonnés à eux-mêmes

« Il y a énormément d’étudiant gabonais dans la ville qui est la plus touché. Ceux qui sont dans cette ville ne savent pas quoi faire, ils veulent être évacué pour sortir de cette endroit qui est vraiment l’épicentre de l’épidémie », a indiqué Obame Biyoghé

Joint au téléphone par la rédaction de radio Gabon, Obame Biyoghé, a indiqué que la mise en quarantaine des personnes infectées ne rassure pas les quelques 85 étudiants gabonais. Et ce, d’autant plus que le virus est en train de prendre de l’ampleur.


Les étudiants sollicitent l’appui du gouvernement gabonais pour quitter Wuhan, l’épicentre de l’épidémie et un soutien matériel.

Lundi 3 février l’ambassadeur de la République populaire de chine, Hu Changchun a, au cours d’une audience au ministère des Affaires étrangères, rassuré le gouvernement gabonais  sur la bonne santé des  85 étudiants gabonais en Chine, en dépit  de l’épidémie « Coronavirus » qui sévit actuellement dans la ville de  Wuhan en Chine.

Le ministre d’Etat, Alain-Claude Bilie-By-Nze a également rassuré que le gouvernement gabonais suivait de très près  l’évolution de la situation heure par heure, grâce aux diplomates gabonais sur place qui adressent des rapports réguliers.

Le gouvernement a également initié en direction de ses compatriotes qui se trouvent dans une zone de confinement un soutien matériel.

Antoine Mayombo

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire à NDONG Briette Annuler Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email