PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

COP 25 : une participation active du Gabon

COP 25 : une participation active du Gabon

Les participants aux travaux de la COP 25 à Madrid © CG

La délégation gabonaise à la  Conférence des Parties (COP 25) qui a lieu du 2 au 13 décembre courant à Madrid en Espagne, menée par le ministre des Eaux, des forêts, de la mer, de l’environnement, chargé du plan  climat, des objectifs  du développement durable et d’affectation des terres, Pr Lee White, prend une part active sur les travaux inhérents au financement de la Convention Cadre des Nations Unies pour le Gabon, ainsi que la part de financement du marché de carbone dans la lutte contre les changements climatiques.

Les enjeux de la Conférence des Parties (COP 25) sont orientés vers  appui accru des populations les plus affectées par le dérèglement climatique notamment dans les pays en voie de développement. Ils visent également à définir des règles plus strictes sur le marché du carbone, et de fixer des objectifs réalisables afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2020.


Le Gabon joue un rôle particulier lors de cette conférence, car il est le seul pays d’Afrique à ne pas être affecté par les impacts directs des changements climatiques, indique la communication gouvernementale. En effet, contrairement aux pays du Sahel qui subissent des sécheresses et des inondations plus fréquentes, entraînant des pénuries d’eau et une diminution des rendements agricoles, le Gabon a su préserver sa biodiversité au cours des années et aujourd’hui représente une opportunité de lutter efficacement contre les changements climatiques.

Source : Com MEFMEPCODAT et AR

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn