PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Conseil national de la jeunesse chassé de son siège pour 120 millions de FCFA d’impayés

Le Conseil national de la jeunesse chassé de son siège pour 120 millions de FCFA d’impayés

 

 

Libreville, 14 décembre (Gabonactu.com) – Le Conseil national de la jeunesse du Gabon  (CNJG) a été sommé ce vendredi à 11 heures de libérer l’immeuble privé qui lui servait de siège à cause de plusieurs mois de loyer impayés estimés à environ 120 millions de FCFA, a appris Gabonactu.com

 

Le propriétaire de l’immeuble situé au bas de gué-gué,  remonté à bloc ne veut plus rien entendre des promesses et autres supplications du staff du conseil. Il n’aurait rien perçu de l’Etat depuis plus d’une année d’où sa décision radicale.

 

Vendredi à la mi-journée, le personnel a été obligé de démonter les bureaux, entassé les dossiers dans des cartons pour libérer l’immeuble illico presto.

 

« Nous sommes désormais des SDF. On ne sait pas où aller », a déclaré désemparé un membre du staff.

 

Le bureau actuel du conseil, dirigé par Stefen Ondias, a été élu le 1er avril 2017 sous l’œil bienveillant du ministère de la Jeunesse et des sports à l’époque dirigé par Nicole Assélé. Il avait trouvé ce contentieux sur sa table sans qu’une solution efficace ne soit proposée.

 

Le CNJG n’est pas l’unique institution publique ou para publique qui n’a pas de locaux propres. Au Gabon, plusieurs administrations y compris des mairies et des ministères sont locataires. Tous les loyers versés à des privés coûtent très chers au budget de l’Etat.

 

La réduction de 20% de tous les loyers payés par l’Etat figure parmi les mesures d’austérité annoncées récemment par le pouvoir dans la perspective de réduire le train de vie de l’Etat.

Carl Nsitou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter