PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Conseil d’Etat rejette la demande de l’avocat Eranga de retarder les élections au barreau du Gabon

Le Conseil d’Etat rejette la demande de l’avocat Eranga de retarder les élections au barreau du Gabon

 

Libreville, 18 octobre (Gabonactu.com) – Le Juge de référé saisi par l’avocat Gilbert Eranga pour obtenir l’annulation des élections du bâtonnier et du conseil de l’ordre des avocats initialement prévues le 13 octobre dernier, a décidé jeudi de rejeter la requête du plaignant, a appris Gabonactu.com de source judiciaire.

Le juge a pris cette décision après des plaidoiries contradictoires lundi dernier entre Me Eranga et le camp de Me Lubin Ntoutoume, bâtonnier dont l’élection du 31 mars 2018 a été annulée le 6 juin de la même année suite une saisine du bâtonnier sortant Me Akoumbou Moluna.

Me Eranga dans sa requête a soutenu n’avoir pas été informé que la date des élections était fixée au 13 octobre dernier. Sa saisine, peu avant cette date a permis de reporter le scrutin.

Me Norbert Issialh, bâtonnier intérimaire est désormais libre d’organiser ces élections. La condition principale pour être électeur ou éligible est d’être à jour de ses cotisations. Environ 90 avocats sur 120 sont à jour de leurs cotisations, selon Me Issialh.

 

Ces élections ont divisé le barreau gabonais en deux camps. Les pro Eranga dirigés par l’ancien bâtonier Akoumbou M’Oluna et les pro Lubin Ntountoume, bâtonier dont l’élection avait été annulée parce que plusieurs membres élus n’étaient à jour de leurs cotisations.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/conseil-detat-rejette-demande-de-lavocat-eranga-de-retarder-elections-barreau-gabon">
Twitter