PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Conférence de presse du front de l’opposition vendredi prochain à Libreville

Conférence de presse du front de l’opposition vendredi prochain à Libreville

Vue de l’opposition lors de départ de René Ndemezo’o Obiang du PDG @ gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Front de l’opposition et sa pléiade de hauts dirigeants, animeront une conférence de presse vendredi prochain à 11 heures à l’ancien Sobraga, 2ème arrondissement de Libreville, a annoncé un des ses cadres, Jean Pierre Rougou sur sa page facebook.

 

Les principaux sujets à aborder lors de ce rendez-vous avec la presse n’ont pas été communiqués d’avance. Il pourrait s’agir de répliquer contre les propos du porte parole de la présidence de la République, Alain Claude Bilie By Nze qui a récemment dénoncé une possible collusion entre les membres du syndicat radical « Dynamique unitaire » et l’opposition radicale à propos de la grève actuelle des fonctionnaires.

 

L’issue heureuse de l’élection présidentielle au Nigéria avec la victoire de l’opposition contre le président sortant pourrait aussi focaliser les débats à l’occasion de cette sortie de l’opposition.

 

Le Front de l’opposition est comme une photocopie du parti au pouvoir. Il est composé en majorité d’anciens hauts cadres du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 47 ans). Les uns ont été poussés à la démission, les autres ont quitté le navire juste après la mort d’Omar Bongo Ondimba, le président fondateur de ce parti.

 

Ses membres sont convaincus qu’en 2016, ils chasseront le PDG du pouvoir. Une menace qui ne fait pas trembler le parti des masses comptant sur sa longue et riche expérience électorale.

 

En décembre dernier, le Front de l’opposition a tenté de balayer le pouvoir par une révolution populaire mais la mayonnaise n’a pas pris. Bilan : 1 mort.

Daniel Etienne

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. mone fame

    Les élucubrations de Billi bi Ze ne doivent pas distraire l’opposition qui doit plutôt s’investir pour l’élaboration d’une feuille de route crédible visant entre autres :
    1- révision du cadre institutionnel avant l’élection de 2016 (retour à un scrutin à 2 tours, balisage provisoire de l’intervention lors de ce scrutin des outils d’Ali que sont la cour constitutionnelle, la CENAP, le ministère de l’intérieur…);
    2- projet de développement avec la réhabilitation de :
    2.1- l’école publique,
    2.2- l’enseignement supérieur,
    2.3- et la valorisation de la fonction d’enseignant
    2.4- la santé publique, les centres hospitaliers, les établissements
    sanitaires et la valorisation des professions du corps médical;
    2.5- les voiries municipales, communales et départementales,
    2.6- les infrastructures de fourniture d’eau, d’énergie et moyens de
    communication à re-nationaliser
    ….
    Associer la communauté internationale pour sa mise en oeuvre avant l’élection au cas où, bien entendu, Ali ne se retirait pas de lui même ou plutôt se voir contraint de libérer la place usurpée par la rue.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/conference-de-presse-du-front-de-lopposition-vendredi-prochain-a-libreville">
Twitter