PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Condamné à 3 mois de prison, Alfred Pierre Etouke a fait appel

Condamné à 3 mois de prison, Alfred Pierre Etouke a fait appel

Un avion de la compagnie qui jouit toujours d’un véritable prestige au Gabon @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Alfred Pierre Etouké, Directeur général de la compagnie aérienne Afric Aviation, condamné à trois mois de prison dont deux avec sursis a fait appel et espère que la justice lui donnera raison, selon un droit de réponse adressé à Gabonactu.com suite à un article du 20 août 2015 dernier sur le sujet.

 

En effet, le 5 août dernier, le Tribunal de première instance de Libreville, statuant en matière correctionnelle le 5 août dernier a condamné Alfred Pierre Etouké pour détournement. Il est également condamné à payer 600 millions de FCFA de dommages et intérêts.
M. Etouké et ses conseils disent s’abstenir de commenter une décision de justice. Respectueux des procédures judiciaires, ils ont fait valoir leur droit d’interjeter appel. Ils disent avoir joint toute une importante documentation qui dédouane leur client et au contraire clou au pilori son adversaire, Alain Regourd qui, selon eux, a eu tord de fêter trop tôt sa victoire avant la fin de la bataille.
Etouké qui ne panique pas affirme qu’il est le fondateur d’Afric Aviation. C’était en 2000. Ses malheurs ont commencé en 2009 lorsqu’il s’est associé à l’homme d’affaires français Alain Regourd devenu gérant de la société en 2010. Le français a certes apporté des avions mais sa gestion serait calamiteuse sinon chaotique.

 

De 2010 à 2011, la compagnie a engrangé 8 milliards de FCFA de recettes. Alain Regourd n’a déclaré qu’un bénéfice de 19 millions de FCFA. L’année suivante, Afric aviation, transporteur attitré du personnel pétrolier a réalisé des recettes de 12 milliards de FCFA. M. Regourd n’aurait déclaré qu’un bénéficie de 41 millions de FCFA. L’argent aurait été dispatché dans les comptes des sociétés privées de M. Regourd à son seul profit personnel.

 

Etouké dit tenir un parapheur compromettant obtenu auprès d’un agent de la société depuis le siège de Paris (France) en présence d’Alain Regourd, très furieux. Le malheureux agent a tout de suite été limogé par M. Regourd pour trahison.

 

M. Regourd a été lui-même révoqué de ses fonctions de gérant en juillet 2013. Fâché, il a retiré ses avions et engagé la procédure judiciaire en cours. M. Etouké qui a repris la gestion de la compagnie affirme l’avoir maintenu à flot et conservé son prestige malgré son orageuse situation juridique. L’homme d’affaires gabonais se dit d’ailleurs prêt de la victoire finale puisque dans sa décision du 5 août dernier, la justice lui a déclaré « non coupable de délits de faux et usage de faux et d’abus de confiance », autre délit pour lequel son associé Alain Regourd le poursuivait en justice.
A cause de ces palabres, Afric aviation est placée sous administration provisoire pour six mois. La mission de Claude Ayo Inguenda, l’administrateur provisoire prend fin dans deux mois et Alfred Pierre Etouké espère reprendre toutes les commandes de l’entreprise. Il est convaincu que son sulfureux associé sera condamné à retirer ses actions et cessé de nuire à la société.

 

Gaston Ella & Conseils d’Alfred Pierre Etouké

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Nardin

    Le « soi-disant » INFORMATEUR est OLIVIER BOLE lui-même ne s’était pas rendu compte alors qu’il était « CONTROLEUR DE GESTION auprès de ETOUKE que ETOUKE avait déjà détourné 900 millions CFA MORT DE DIRE !!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/condamne-a-3-mois-de-prison-alfred-pierre-etouke-a-fait-appel">
Twitter