PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La CONASYSED interdite d’exercer ses activités

La CONASYSED interdite d’exercer ses activités

Simon Ndong Edzo, principale figure de la CONASYSED depuis plus d’une décennie @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a décidé vendredi d’interdire toute activité au nom de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (CONASYSED), a annoncé vendredi la Télévision nationale dans sa principale édition de la soirée.

 

« Les activités de la CONASYSED sont interdites », dispose l’article 2 de l’arrêté N°006/MISPID  pris par le ministère de l’Intérieur à cet effet.

 

« Il est, à compte de ce jour, fait défense à toute personne de parler au nom de la CONASYSED », précise l’article 3 du même arrêté pris à la demande du ministère de l’Education nationale.

 

Le gouvernement reproche à cette plus importante coalition des syndicats de l’éducation nationale de s’être rendue coupable de trouble manifeste à l’ordre public, entrave à la liberté de travail, violences et voie de fais.

 

La CONASYSED a appelé à une grève générale illimitée depuis le 12 octobre 2016. Peu suivie au départ, la grève a pris une ampleur nationale début janvier.

 

Les enseignants revendiquent le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP) du 2ème trimestre 2015, le paiement des frais de surveillance et de correction des examens d’Etat (prime connue sous l’appellation vacations), le paiement des arriérées de solde et la construction de nouvelles salles de classe pour mettre fin au phénomène des effectifs pléthoriques.

 

Le gouvernement a reconnu l’opportunité de ses revendications mais a indiqué qu’il n’a pas assez d’argent pour payer cette dette. Les syndicalistes se sont radicalisés. Le gouvernement a procédé le 25 février dernier à une suspension des salaires de 807 enseignants considérés comme absents à leur poste de travail durant la grève.

 

Vendredi, le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze a averti que le gouvernement ne laissera pas la prise en otage de l’école gabonaise par quelques radicaux qui veulent satisfaire des ambitions politiques via l’école.

 

Bilie By Nze a prévenu que ce 25 mars, il y aura des nouvelles coupures de salaires d’enseignants grévistes.

 

La CONASYSED n’a pas encore publiquement réagi.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. florentin

    akiéééé. C’est déjà labas ? que fait-on des appels de sortie de crise ? Pitié. est-ce que la force règle les problèmes ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/conasysed-interdite-dexercer-activites">
Twitter