PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Comme un air de sorcellerie politique

Comme un air de sorcellerie politique

Pierre Claver Maganga Moussavou et son hôte Jean Ping  se serrant la main© D.R

Jean Ping et Pierre Claver Maganga Moussavou ont récemment scellé une alliance pour, semble-t-il, batailler désormais ensemble, afin de remporter les victoires futures. Les deux opposants, ennemis d’hier, sont-t-ils capables de surmonter leur ego surdimensionné pour atteindre les objectifs escomptés ? Rien n’est moins sûr.

Depuis quelques jours, une photo mettant en vedette le couple Maganga Moussavou et Jean Ping circule sur les réseaux sociaux. Les visages radieux, ils auraient concocté une « entente » dont le contenu exact reste encore inconnu.


Selon certaines indiscrétions, l’ancien vice-président de la République ambitionne de devenir le chef de file de l’opposition engluée dans de profondes divergences. Un camp politique fragmenté à cause des ambitions effrénées des uns et des autres.

L’ancien maire de Mouila, considéré comme inconstant dans ses convictions politiques, n’a jamais fait l’unanimité au sein de l’opposition. Durant le processus  de mise en place d’un candidat unique de l’opposition au scrutin présidentiel du 27 août 2016, il avait fait cavalier seul, non sans jeter des piques sur  Jean Ping, celui qui avait été choisi par ses pairs comme leur porte-étendard.

Pour sûr, l’alliance, vraisemblablement non objective  entre les deux hommes politiques, ne pourra pas prospérer. Ces opposants sont confrontés à un problème de crédibilité. Une crédibilité bien entamée dans l’opinion.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter