PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

CND : entre léthargie et illégitimité de Séraphin Ndaot

CND : entre léthargie et illégitimité de Séraphin Ndaot

L’opposant modéré Séraphin Ndaot serait désormais un président illégitime du CND © D. R

Le maigre du budget annuel (200 millions de FCFA)  alloué par intermittence au Conseil nationale de la démocratie (CND) pour son fonctionnement constitue l’une des causes de la léthargie de cette institution régulatrice de la démocratie dont le président  Séraphin Ndaot Rembogo devient illégitime depuis 3 ans, pour expiration de mandat.  

De sources autorisées, le budget fonctionnel initial du CND était d’un milliard à la base.  Il avait été ramené à 200 millions de FCFA  en 2017, soit une amputation de 80%, plongeant l’institution dans des tensions  financières, synonyme d’un dysfonctionnement notoire. A cela, s’ajoute le problème du non renouvèlement du bureau du fait de sa forclusion statutaire. Les autres membres du bureau ne siègent plus, leur mandat ayant pris fin en 2017. Seul le président fut repêché par nomination au sortir du dialogue d’Angondjé en parfaite violation des statuts du CND.


Pour pallier à cette insuffisance, une proposition de loi en la matière serait en étude au parlement. Les statuts du CND disposent que : « les membres du bureau du CND sont élus aux suffrages universels par leurs pairs ».  Ce qui n’est pas le cas du président actuel de l’institution,  d’où l’initiative actuelle, indique-t-on, de la visitation de la loi y relative au parlement, laquelle ne trouve pas l’assentiment des députés en charge du dossier. Ce qui constitue un handicap majeur pour le bon fonctionnement de l’institution.

Pour sûr, il  est clairement établit que l’actuel patron de l’institution, l’opposant modéré Séraphin Ndaot,  ne fait plus l’unanimité.  Il lui est reproché outre,  selon certaines indiscrétions, sa gestion opaque des finances de l’institution, le fait d’y avoir employé majoritairement les militants de son parti (PDS) et ses parents.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CND-2.jpg.

Quelques membres du comité de redynamisation et de revitalisation du CND durant une conférence de presse le 13 mars à Libreville © Archives Gabonactu.com

C’est à l’analyse de la situation de crise fonctionnelle de l’institution qu’un comité de redynamisation et de revitalisation fut mise en place à l’initiative des conseillers membres de droit avec à sa tête, Joachim Mbatchi Pambou, président du Forum pour la défense de la république (FDR). Un comité  qui devient visiblement l’ombre de lui-même.

L’objectif que s’était assigné ledit comité était d’interpeller les plus hautes autorités de la République aux fins de doter les moyens conséquents à l’institution pour lui permettre de jouer pleinement son rôle de promotion et de régulation de la démocratie au Gabon .

57 partis politiques (majorité-opposition), avaient signé une pétition à cet effet et le 29 février 2019 , s’était tenu  à Libreville la première session extraordinaire du CND  qui n’avait plus siégé depuis 2017. C’était en présence du premier ministre Julien Nkoghé Bekalé, des membres du gouvernement, des corps constitués et du corps diplomatique.

Il s’en est suivi, une autre session extraordinaire le 17 avril dernier  à l’initiative du premier ministre, membre de droit de ladite institution au cours de laquelle il sollicitait le soutien de ses pairs, dans sa « volonté de faire du dialogue social un élément indispensable pour la mise en œuvre des réformes structurelles ».

Le comité de revitalisation et redynamisation du CND, aura donc  semble-t-il rempli en première partie sa mission quoique mitigé. Reste le pragmatisme et la célérité du  gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour que le CND retrouve ses lettres de noblesses. Egalement  l’Assemblée nationale pour  promulguer la nouvelle loi y relative.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort