PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Chirac était un ami, mais pas un ami sincère (Omar Bongo)

Chirac était un ami, mais pas un ami sincère (Omar Bongo)

A l’issue d’une rencontre avec Nicolas Sarkozy qui avait succédé à Jacques Chirac au palais de l’Elysée, l’ancien président gabonais, Omar Bongo Ondimba décédé le 8 juin 2009 avait déclaré « Jacques était un ami, mais pas un ami sincère ».

Omar Bongo avait expliqué que son collègue de l’Elysée n’était pas forcément pragmatique dans la réalisation de certaines promesses. Omar Bongo sollicitait de la France le rééchelonnement sinon l’annulation de la dette du Gabon au club et Paris et au Club de Londres. Chirac lui faisait des promesses mais sans les réaliser. Et cela l’avait frustré.

En revanche, sous Nicolas Sarkozy, le Gabon a bénéficié du rééchelonnement et de l’annulation d’une partie de sa dette bilatérale avec la France. La France avait aussi conclu un accord de reconversion d’une autre partie de cette dette en projets environnementaux à financer au Gabon.


La France avait aussi pesé pour l’annulation d’une partie de la dette du Gabon auprès du club de Paris et du club de Londres.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

1 Commentaire

  1. Serge Makaya

    « Chirac n’était pas un ami sincère », dixit Omar Bongo des plateaux batekes. Mais qu’est ce qu’il croyait ? Il pense vraiment qu’un hypocrite comme Chirac a un jour été un ami pour lui ou pour le Gabon ? La France n’a et n’aura jamais d’amis au Gabon et en Afrique. Elle est DAN ce continent juste pour préserver « ses intérêts »*
    *Question: est ce que les africains peuvent dirent qu’ils ont des intérêts en France ? Que cette pourriture de France cesse de piller notre continent SVP.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter