PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Chaos présumé à la CNSS : la Direction générale dénonce une kabbale

Chaos présumé à la CNSS : la Direction générale dénonce une kabbale

Nicole Assélé, DG de la CNSS @ DR

Libreville, 2 septembre (Gabonactu.com) – La Direction générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a dans un document transmis à la rédaction de Gabonactu.com estimé que les dénonciations faites le week-end écoulé par le Syndicat des professionnels de sécurité sociale (SYPROSS), sont loin de la réalité.

 

Selon ce document, « Il n’y a pas plus de Directeurs à la CNSS que par le passé ». A ce jour, la CNSS compte 6 Directeurs régionaux DRALO (Akanda-lbv-owendo), DREMO (Estuaire et Moyen Ogooue), DROLHA (Ogooue-Lolo et Haut-Ogooue), DRENNY (Ngounie et Nyanga), DROMA (Ogooue Maritime) et DROWE (Ogooue Ivindo et Soleil Ntem).

 

A ces 6 Directeurs régionaux s’ajoutent les Directeurs et Responsables des entités opérationnelles traditionnelles de la CNSS : directeur des Prestations Techniques, directeur de l’immatriculation et du recouvrement, directeur de la Prévention des Risques Professionnels, directeur des Ressources Humaines, directeur des Systèmes d’informations, directeur de la Qualité et de la Prospective, directeur du Patrimoine et des Achats et enfin directeur des Finances et de la Comptabilité…

 

A en croire la comptabilité de la Direction générale, la CNSS compte au total 14 directeurs. Le syndicat soutient que sous la gestion du docteur Nicole Assélé, ce nombre est passé de 20 à 70 tandis que celui des chargés d’études de 3 à 20.

 

La direction générale évoque longuement la suppression dénoncée par le syndicat du versement du 13ème mois aux employés. « Il n’ y a  à ce jour, aucune décision officielle de suppression du 13ème mois », martèle le document de la direction générale. Cette suppression « n’est absolument pas à l’ordre du jour », insiste le document selon lequel lors de la dernière rencontre avec les délégués du personnel, le DG de la CNSS a  simplement rappelé le principe du versement d’un 13ème mois. Le DG a souligné que celui-ci se payait quand le compte d’exploitation annuelle affichait des marges bénéficiaires.

 

« Or la CNSS, n’est ni une entreprise de production et qui plus est confrontée à des tensions de trésorerie innommables et récurrentes », affirme la direction.

 

« Comme on peut le constater ici aussi, il n’y a aucune décision officielle ni volonté manifeste de supprimer le 13ème mois par le DG, qui faisait là, acte de pédagogie à l’endroit de ses collaborateurs qui ont tendance à tirer sur une corde déjà trop raide, au risque de tuer « la poule aux yeux d’or » », conclu le texte.

 

Dans sa sortie du week-end, le syndicat a déploré la volonté du DG de supprimer le 13ème mois.  Il a aussi parlé de menace sur les emplois suite à la mauvaise gestion « présumée » de l’équipe actuelle.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/chaos-presume-a-cnns-direction-generale-denonce-cabale">
Twitter