PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

CESE : un bureau désormais illégitime

CESE : un bureau désormais illégitime

Le nouveau président du CESE à l’ouverture de la session ordinaire le 5 septembre 2017 à Libreville @ Archives Gabonactu.com

 

Libreville, 16 août (Gabonactu.com) – Le nouveau bureau du Conseil économique social et environnemental (CESE) issu des élections des conseillers sociaux provenant de la société civile (Syndicats, Associations et ONG) tenues le 25 juin dernier  n’est toujours pas mis en place pour remplacer l’actuel qualifié d’« illégitime) dirigé par René Ndemezo’o Obiang.

L’opposant René Ndemezo’o Obiang a été nommé en août 2017. Le mandat des conseillers sociaux a pris fin en juin dernier. Le  renouvellement du bureau du CESE n’a toujours pas eu lieu à l’approche de la tenue de la 2ème session ordinaire de l’institution.

L’institution constitutionnelle, créée il y a près de 60 ans compte 99 membres. Ces membres  proviennent en majorité des organisations syndicales des employeurs, des salariés, des confessions religieuses et des ONG.

15 agents de l’Etat sont nommés par décret dans cette institution, dont le président.  Les recommandations formulées par cette institution sociale ne constituent que des simples avis. Le gouvernement peut ou ne pas les prendre en compte dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Pingback: CESE : un bureau désormais illégitime | LE BLOG D' ALICE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/cese-bureau-desormais-illegitime">
Twitter