PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le centenaire de Mekambo toujours attendu pour booster le développer de la ville en ruine

Le centenaire de Mekambo toujours attendu pour booster le développer de la ville en ruine

La commune rurale de Mekambo est à la recherche d’une cure de jouvence @ DR

 

Libreville, 15 août (Gabonactu.com) – La commune de Mekambo, chef-lieu du département de la Zadié dans la province de l’Ogooué Ivindo est l’ombre d’elle-même. Tout ou presque manque dans cette petite ville bastion depuis toujours du pouvoir. Pas une structure sanitaire digne, ni même une route carrossable encore moins une activité économique susceptible de contribuer au développement de la localité centenaire  et de sédentariser les populations.

Mekambo est une  ville centenaire. Elle se loge aux confins de la province, à 180 km de la capitale provinciale Makokou. Le tronçon menant dans la localité aux vestiges coloniaux est complètement détérioré. Comme une véritable piste d’éléphants. C’est la croix et la bannière pour les automobilistes.

La commune de Mekambo présente une architecture coloniale. Tous les bâtiments administratifs ou presque sont vieillissants.  A l’exemple de l’hôtel de ville de la localité.  L’édifice pourrait s’écrouler sous le poids de l’âge à tout moment.  Des conditions de travail non reluisantes pour les fonctionnaires de l’administration locale.  Certains  travaillent dans les annexes construits en planches. Tant pis pour les dégâts pendant la saison de pluie. La bâtisse suinte à flot.

Aux allures d’une ville abonnée, Mekambo recherche sa modernité. Elle est fondée depuis plus de cent ans.  Les Mékambois en appellent aux gouvernants  d’organiser le « centenaire de Mekambo » pour booster le développement de  la localité historique. Jules, un ressortissant du coin a confié à Gabonactu.com que, « les gens de Mekambo attachent beaucoup du prix à l’organisation du centenaire pour  apporter le développement à la ville».

Les habitants qui attendent la construction des infrastructures communautaires de base soupçonnent certains cadres  de Makokou d’avoir fait main basse sur le projet du centenaire. Ils fulminent une colère inouïe également sur la non-prise en compte de leur département dans l’expérimentation du projet Graine.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/centenaire-de-mekambo-toujours-attendu-booster-developper-de-ville-ruine">
Twitter