PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

CAN 2017 : les gabonais ne boudent pas leur plaisir

CAN 2017 : les gabonais ne boudent pas leur plaisir

Photo @ Facebook Désirey Minko 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les gabonais un peu surpris par la désignation de leur pays pour organiser la Coupe d’Afrique des nations en 2017 en lieu et place de la Libye exultent de joie dès l’annonce de la décision de la Confédération africaine de football (CAF).

 

La nouvelle bien que tombée au moment où tout le monde était au travail a rapidement fait le tour. Et tout le monde a bondi sur son téléphone pour partager sa joie avec un parent, un ami ou un collègue.

 

La ville n’a pas vibré comme pour saluer une victoire du onze nationale. C’est comme si personne n’y croyait. La candidature de l’Algérie semblait émousser l’espoir des gabonais qui ne se faisaient guère d’illusion à cause de la récente édition organisée chez le voisin équato-guinéen. Finalement l’on a senti un vent d’apaisement souffler et apporter la gaieté dans le cœur de nombreux citoyens.

 

«  C’est peut être la plus bonne nouvelle ou la plus bonne chose qui soit arrivée au pays depuis le début de l’année », commentait une employée du ministère des Affaires sociales.

 

« C’est une bonne nouvelle pour mon pays, c’est une bonne nouvelle pour le Gabon, c’est une bonne nouvelle pour l’économie du pays », a déclaré le 1er ministre Daniel Ona Ondo, dans une conférence de presse improvisée. « C’est la victoire de la diplomatie gabonaise du sport », a-t-il ajouté.

 

Dans les quartiers, la Régab, la bière nationale dont la cote de préférence est similaire à celle de l’équipe nationale de football a coulé à la gloire des Panthères, le onze national gabonais. La joie a gagné tout le monde.

 

Les propriétaires des petits bistrots sont surexcités d’apprendre une telle nouvelle. Ils rêvent déjà de faire de bonnes affaires durant la compétition. Tout le monde se souvient des bons moments de la CAN 2012 que le pays avait co-organisé avec la Guinée Equatoriale.

 

Et à propos, les connaisseurs du football mettent la pression sur le gouvernement afin qu’il débloque d’importants moyens pour bien préparer l’équipe nationale. C’est l’occasion de gagner cette coupe que le Gabon n’a jamais remporté. « La coupe doit rester ici », ont répété plusieurs fanatiques du ballon.

 

Cependant, certaines personnes estiment qu’au lieu d’organiser une CAN, le pouvoir aurait mieux fait d’augmenter les salaires des fonctionnaires afin de calmer le front social.

 

« Avant d’organiser une fête, il faut d’abord s’assurer que tout va bien », s’est insurgé un enseignant qui n’a pas encore perçu son salaire suite à la décision du gouvernement de mettre tous les enseignants sous bons de caisses afin de déceler les grévistes et les non grévistes.

 

« Crise où pas, la CAN attirera des touristes au pays. Il y aura de nouveaux investissements et donc du travail pour les jeunes », a commenté un vendeur de brochettes.

 

« Vont-ils penser à tout le monde », s’est interrogée une jeune fille à la recherche d’un emploi.

 

C’est pour la seconde fois que le Gabon accueille la CAN. La première fois c’était en janvier et février 2012. Le pays avait co-organisé la compétition avec la Guinée Equatoriale. La Zambie avait remporté le trophée face au Mali.

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. murucocu

    Vous mentez comme ça pourquoi au contraire les gabonais sont indigné avec tous les problèmes qu’on arrive pas a résoudre avec le climat délétère actuelle les gabonais senfoute de la can

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/can-2017-les-gabonais-ne-boudent-pas-leur-plaisir">
Twitter