PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Campagne présidentielle d’août 2016 : Maganga Moussavou dénonce un stratagème du candidat Ali Bongo

Campagne présidentielle d’août 2016 : Maganga Moussavou dénonce un stratagème du candidat Ali Bongo

M. Maganga Moussavou au cours de la conférence de presse le 23 avril 2016 à Libreville @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’opposant Pierre Claver Maganga Moussavou, candidat déclaré à l’élection présidentielle du 27 août 2016 a dénoncé jeudi dans une conférence de presse à Libreville  un « stratagème »  conçu par le régime pour dit-il favoriser le candidat Ali Bongo pendant la période de campagne électorale.

 

 

« Ali Bongo va parler à la population le 16 août  pendant la période de campagne électorale. C’est honteux dans la mesure où le 17 août est une date sacrée pour notre pays », s’est insurgé M. Maganga Moussavou, indiquant que les dates fixées par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) visaient à favoriser le candidat du PDG.

 

 

Dans la perspective d’organisation du prochain scrutin présidentiel, la CENAP a fixé la date d’ouverture de la campagne électorale le 13 août prochain. Elle prendra fin le 26 du même mois.  L’opposant candidat dénonce le fait que le 17 août, jour de la fête nationale liée à l’indépendance du pays,  auquel à la veille le président de la République s’adresse à la Nation  soit intégrée dans la campagne électorale.

Quelques militantes du PSD dont la vice-présidente, Albertine Maganga Moussavou (centre) ont assisté à la conférence de presse de leur candidat @ Gabonactu.com
Quelques militantes du PSD dont la vice-présidente, Albertine Maganga Moussavou (centre) ont assisté à la conférence de presse de leur candidat @ Gabonactu.com

 

 

 

« Nous avons introduit un recours à la Cour constitutionnelle pour changer ces dates », a déclaré le président du parti social-démocrate qui tient son congrès extraordinaire d’investiture le 26 juin prochain à  l’esplanade du collège Ntchoréré de Libreville.

 

Pour  le maire de Mouila (sud du pays), « si la Cour  Constitutionnelle ne change pas ces dates, alors on n’est plus dans une République».

 

Le candidat Pierre Claver Maganga Moussavou propose le 20 août comme une date idéale pour l’ouverture de la campagne qui prendrait fin le 2 septembre et la tenue du scrutin le 3 septembre 2016.

 

  Le Notable   

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/campagne-presidentielle-daout-2016-maganga-moussavou-denonce-stratageme-candidat-ali-bongo">
Twitter