PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Bruno Ben Moubamba remobilise ses troupes dans les quartiers sous intégrés de Libreville

Bruno Ben Moubamba remobilise ses troupes dans les quartiers sous intégrés de Libreville

Bruno Ben Moubamba installant le responsable de la Délégation du 2ème     arrondissement de l’UPG à SOTEGA le 4 juillet 2015@ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Bruno Ben Moubamba, tendance « Légalistes » a procédé samedi au quartier SOTEGA dans le 2ème arrondissement de Libreville, a l’installation des nouvelles structures de base pour mieux préparer l’élection présidentielle de 2016 dont il est un potentiel candidat.

 

Après la commune d’Owendo il y’a quelques jours, c’est le quartier SOTEGA qui a reçu le bureau exécutif de l’UPG. Trois responsables de structures de bases baptisées : « Délégations » ont été installées au cours d’une causerie politique couplée d’un conseil dit « décentralisé » du Conseil du secrétariat exécutif du parti.

 

 

« Les UPGistes dispersés doivent à nouveau se mettre sur le même moule pour que nous ayant la change de s’affirmer en 2016 », a déclaré M. Moubamba, après avoir installé les responsables du parti dans le quartier, fief de l’opposition radicale (l’Union nationale).

 

 

Après avoir tiré à boulet rouge sur la gestion qu’il considère « calamiteuse » du gouvernement, le patron de l’UPG a indiqué que cette situation était tributaire de la longue durée et de l’essoufflement du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir). Pour lui, après près d’un demi-siècle (47 ans) au pouvoir le PDG ne peut plus rien apporté au Gabonais.

 

 

Selon M. Moubamba, le salut du Gabon repose sur l’UPG. « Si vous voulez le changement, choisissez l’UPG qui n’a jamais dirigé », a-t-il ajouté avant d’appeler les militants et autres personnes non partisanes à faire confiance au parti créé par le défunt Pierre Mamboundou.

 

 

Le discours de Bruno Ben Moubamba s’est tenu sous le sceau de « l’unité et du bien-être du peuple gabonais ». Dans cette optique, il a lancé un appel aux populations de garder « l’Unité et la cohésion au moment où le pays traverse une période difficile ».

 

 

Au cours de cette sortie, l’homme politique n’a pas manqué également de dénoncer « l’incapacité du gouvernement à résoudre les crimes rituels » par rapport à la tentative d’assassinat dont a fait l’objet une fillette de 3 ans au quartier N’Kembo (2ème arrondissement) en juin dernier. Les présumés criminels qui avaient éventré la petite Marie-Catherine (sortie vivante miraculeusement après 10 jours d’hospitalisation) seraient des squatters de logements construits pour des personnes handicapées dans ce quartier. Certains handicapés qui font sous-louer les dites habitations seraient menacés de déguerpissement par le ministère des affaires sociales. Sur ce M. Moubamba ne veut pas les « handicapés deviennent des victimes collatérales » de la situation infâme.

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/bruno-ben-moubamba-remobilise-ses-troupes-dans-les-quartiers-sous-integres-de-libreville">
Twitter