PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Bourses et stages : les bacheliers du Lycée Rigobert Landji de Moanda dans le désarroi

Bourses et stages : les bacheliers du Lycée Rigobert Landji  de Moanda dans le désarroi

Les nouveaux bacheliers du lycée Rigobert Landji de Moanda  envisageant dans une sorte d’assemblée générale, les futures actions graduelles à prendre pour se faire entendre ©  Gabonactu.com

Deux mois après la proclamation des résultats du baccalauréat et le lancement de la procédure d’obtention de bourses, les dossiers des nouveaux bacheliers du lycée Rigobert Landji de Moanda ne sont pas encore arrivés à l’ANBG, au grand désarroi de ces derniers.

Abandonnés à leur triste sort après avoir obtenu le baccalauréat session juillet 2019, les élèves du lycée Rigobert Landji de Moanda dans la province du Haut Ogooué ne savent plus à quel saint se vouer.  Deux mois après la proclamation des résultats du baccalauréat et le début de la procédure de demande des bourses, leurs dossiers restent introuvables.


« Nos dossiers ne sont pas arrivés aux bourses et stages, nous ne comprenons rien. Et lorsqu’on demande à l’administration du lycée Rigobert Landji, ils nous disent d’aller aux bourses et stages. Mais les bourses et stages nous demandent d’aller à l’Éducation nationale », a confié à Gabonactu.com Theresia, nouvelle bachelière.

«  Lorsque nous sommes allés à l’éducation nationale, ils nous ont dit d’aller au cabinet du premier ministre, voilà ce que nous vivons, depuis des semaines, on n’en peut plus », a-t-elle ajouté.

Pourtant, ils disent bien avoir rempli toutes les conditions exigées par l’administration en déposant des dossiers complets durant l’année scolaire. Des dossiers qui auraient dû être acheminés à l’agence nationale des bourses et stages avant la proclamation des résultats du bac. Mais à ce qui semble, leurs dossiers ont suivi un cheminement bien différent, à en croire ces élèves.

« Habituellement, c’est l’établissement qui vient déposer les dossiers à l’ANBG. La responsable ne l’a pas fait, elle a remis nos dossiers à un étudiant et nos dossiers ne sont pas arrivés à l’ANBG », a expliqué un autre bachelier Yorick, qui a affirmé par ailleurs que « l’étudiant a remis au censeur qui est allé déposer au secrétariat du ministère de l’Education nationale qui lui, attend l’accord du premier ministre pour pouvoir définir le jour où nous élèves de Rigobert Landji on sera reçu aux bourses et stages. L’ANBG»

C’est donc à un véritable calvaire que sont soumis ces nouveaux bacheliers qui ont pourtant réussi leur challenge de cette année en obtenant le précieux sésame d’entrée à l’université. Une véritable torture lorsqu’on sait les efforts que nécessitent l’année de terminale.

Cette situation vécue par les élèves du Lycée Rigobert Landji vient révéler le manque de sérieux dont font preuve certains chefs d’établissement dans le traitement des dossiers des élèves.

Lisa Mboui

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter