PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE

Bilan à mi-parcours de la COP 22

Bilan à mi-parcours de la COP 22
image_pdfimage_print

Photo @ ldadaily

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président de la COP 22, Salaheddine Mezouar et la secrétaire exécutive de la CCNUCC, Patricia Espinosa, ont tenu une conférence de presse conjointe samedi, pour dresser le bilan à mi-parcours de ce grand forum mondial consacré au changement climatique et faire le point avant l’ouverture du segment de haut niveau prévu mardi, en présence du roi du Maroc, Mohammed VI, du secrétaire général de l’Onu et des plusieurs chefs d’Etat.

 

La journée d’ouverture du segment de haut niveau inclura la lecture de l’appel de Marrakech qui est un appel à l’action qui est le résultat d’un processus consultatif très inclusif entre les parties. Le journée de mardi prochain marquera également la première session de la Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties à l’Accord de Paris (CMA1).

Salaheddine Mezouar a ouvert la conférence de presse en annonçant la bonne nouvelle que 105 Parties ont déposé leurs instruments de ratification de l’Accord de Paris constituant un signal politique important dans la lutte contre le changement climatique.

Il a profité de l’occasion pour appeler toutes les autres parties à suivre le plus tôt possible afin de maintenir l’élan important en matière d’action climatique. À la mi-parcours de la COP22, qui devait se terminer jeudi prochain, le président de la COP22 a prononcé un discours positif en disant que «les négociations vont de soi et sont illustrées par un processus très inclusif et consultatif entre toutes les parties».

Temps pour souligner les mesures positives prises par la société civile avant et pendant la COP22. Il a notamment souligné l’engagement et l’engagement des jeunes qui ont participé à la Conférence de la jeunesse (COY12) à Marrakech du 4 au 6 novembre dernier et qui ont été très actifs dans les zones bleue et verte durant la première semaine de La COP.

Le Président de la COP22 a également souligné le fait que des progrès sont réalisés sur le règlement de l’Accord de Paris et que des annonces importantes seraient faites la semaine prochaine concernant le renforcement des capacités des pays en développement.

Il a également souligné l’importance de faire des progrès au cours de la Conférence des Nations Unies sur le climat sur la question du financement du climat, en particulier en ce qui concerne la correspondance des projets bancables avec les fonds climatiques et la mobilisation des financements du secteur privé.

Suite aux nombreuses questions posées sur les résultats des élections présidentielles aux États-Unis, le président de la COP22 a répondu que « les peuples américains sont très engagés et engagés dans la lutte contre le changement climatique ».

Dans ses remarques, la CCNUCC Patricia Espinosa a remercié Salaheddine Mezouar pour son formidable leadership en tant que président de la COP22. Elle a également annoncé avec enthousiasme que «plus de 90 pays sont passés des« INDIC »(Nationally Determined Contributions) à des Contributions officielles (DND) formelles. Cette transition s’est produite en un temps record qui confirme l’engagement du monde à faire face au changement climatique ».

Source : LDAdaily.com

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *