PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Bientôt une loi pour endiguer la Cybercriminalité au Gabon

Bientôt une loi pour endiguer la Cybercriminalité au Gabon
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les participants à l’atelier sur la protection de l’enfant contre les effets négatifs des réseaux sociaux ou de l’internet qui s’est tenu à Libreville du 6 au 8 mai 2015  ont décidé d’élaborer urgemment une loi réprimant la cybercriminalité, phénomène qui prend de l’ampleur au Gabon en particulier  et dans le monde en général.
« Sans loi surtout harmonisée avec tout ce qui peut exister comme instrument au niveau international,  il est très difficile de lutter contre les crimes commis dans le monde virtuel », a affirmé  au terme de l’atelier Emmanuel Kandem, expert l’UIT.  
 
Les participants ont proposé la mise en place d’un plan national de lutte contre la cyber criminalité. Le privilégiera la formation et la sensibilisation des parties prenantes. Cette sensibilisation doit toucher aussi les enfants car, selon les participants, un enfant sensibilisé,  donc averti est à même de résister lui-même à tous les abus  distillés sur internet. Il utilisera internet d’une manière saine, productive et novatrice.
Le pilier coopération est la dernière recommandation de l’atelier. Pour l’UIT, « la cybercriminalité requière une participation presque de tous les Etats membres. Par ce que c’est le monde  virtuel, un monde sans frontière ». Le futur plan d’action sera conçu et orienté sur la culture des résultats. Il sera réalisé avec l’appui technique de l’UIT.
 
Clôturant les travaux  de l’Atelier national des parties prenantes de la protection de l’enfant en ligne, le secrétaire général adjoint du ministère de l’économie numérique, Armand Clotaire Lichambany a souligné que «  L’Etat gabonais va s’engager dans ce vaste programme avec toutes les parties prenantes pour déployer le projet de la protection de l’enfant en ligne ». Les parties prenantes sont tous les ministères concernés par la question
 
Sydney IVEMBI
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Elvis

    Bonsoir! Je ne savais pas que nos autorités politiques étaient aussi sensibles envers la jeunesse qui est assassinée tous les jours . Les crimes rituels persistent encore Comme ce dossier de cybercriminalité les dérange à la veille des élections présidentielles de 2016, MBENG Landry doit d’abord nous montrer les photos, des pornos et entretiens de ces hommes politiques qui nous dirigent. Ils seront sanctionnés aux urnes bien qu’ils comptent repasser en force.

    Reply
  2. Carl Nguema

    Beaucoups de pays sont touché par la cybercriminalité , au gabon on assiste déjà à un début de vague quoi que la mesure est plus à titre préventive , il ne faut pas attendre que sa empire en effet

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/bientot-une-loi-pour-endiguer-la-cybercriminalite-au-gabon">
Twitter