PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Balade de luxe à bord du Mistral, fleuron de la marine militaire française

Balade de luxe à bord du Mistral, fleuron de la marine militaire française

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le 10 novembre dernier, l’équipe du navire de guerre, Le Mistral, fleuron de l’armée française, en escale au large de Libreville, a reçu à son bord une clientèle plutôt selecte pour une visite envoutante.

Avec un tirant d’eau de 6,2 m, le géant de mer ne pouvait accoster sur la plage de la Sablière où les diplomates en poste à Libreville et plusieurs officiers supérieurs des forces armées gabonaises étaient invités pour entamer la randonnée.

Un petit bateau a assuré le relai du rivage à la mer où Le Mistral avait déjà déployé sa voilure plusieurs heures auparavant. Unique consigne de l’ambassade de France qui a sélectionné les invités : « tenue de ville ou tenue militaire exigée ». Ce que la représentation diplomatique française au Gabon ignorait c’est que la nature ne se fait pas dicter la loi humaine.

Les soldats français ont fait la haie d'honneur
Les soldats français ont fait la haie d’honneur

La mer est très agitée. Les diplomates en costume cravate ont du mal à monter à bord du bateau devant assurer la navette entre le rivage et Le Mistral. Après plusieurs tentatives, un premier diplomate monte. Il chute lourdement sur la passerelle. Les autres apeurés finiront par réussir.

Traversée de la passerelle vers le petit navire
Traversée de la passerelle vers le petit navire

La navette pousse vers le large. Ambiance bon enfant, capture d’images via les téléphones hi-tech qui ne quittent plus la main.

Aperçu de quelques diplomates
Aperçu de quelques diplomates

Comme un jeu d’enfant, la navette pénètre au cœur du Mistral par l’arrière. Des matelots le maitrisent comme dans un port. « Normal car Le Mistral est un navire amphibie », explique un marin français. L’accueil est parfait. Direction, la salle des conférences située dans un des 20 étages du navire.

L'approche du Mistral
L’approche du Mistral

Les visiteurs sont rejoints par le Vice-premier ministre gabonais, Ministre de la Formation professionnelle et de l’insertion des jeunes, Flavien Nziengui Nzoudou arrivé par hélicoptère en compagnie de l’ambassadeur de France au Gabon, Dominique Reneaux.

Le petit navire s'encastre dans le Mistral par cette ouverture à l'arrière
Le petit navire s’encastre dans le Mistral par cette ouverture à l’arrière

Le commandant du navire, le Capitaine de Vaisseau Benoit de Guibert lance une présentation power-pointe de son bijou. Le Mistral (L9013) est un bâtiment de projection et de commandement (BPC) de la Marine nationale. C’est le plus important bâtiment en tonnage après le porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle, qu’il dépasse d’ailleurs en hauteur d’un mètre au niveau du pont d’envol. Déplaçant 21 300 tonnes à pleine charge, il a une longueur de 199 mètres, une largeur de 32 m et un tirant d’eau de 6,2 m.mistral7

Le Mistral peut transporter de 15 à 20 hélicoptères, une centaine de véhicules blindés ou un escadron de 13 chars lourds et entre 450 et 650 troupes, 180 membres d’équipage, grâce à ses capacités amphibies, le Mistral peut participer à l’exécution d’une opération aéromobile à partir de la mer ou effectuer le transport et le débarquement d’un escadron de véhicules et d’hommes.

La visite
La visite

La salle où s’effectue la présentation est en fait transformée en état major en temps de guerre. Les officiers s’y retrouvent pour travailler en toute sécurité comme s’était le cas en Libye où le bâtiment a participé à la guerre qui a permis d’éliminer le colonel Kadhafi.

Actuellement, Le Mistral participe à une mission de surveillance du Golfe de Guinée allant du Sénégal jusqu’en Angola.

Cette présentation s’est poursuivie par la visite de quelques compartiments du navire.

Hangar pour hélicoptères
Hangar pour hélicoptères

Par petit groupe, l’équipage s’est donné un plaisir de faire découvrir leur prestigieux bijou. L’hôpital de plus de 800 m2 équivalent à un hôpital d’une ville de 15 000 habitants, les couchettes aux allures de chambre VIP, la salle de stockage des hélicoptères, une autre pour les véhicules blindés…

« C’est le château », s’exclame un officier supérieur de la marine gabonaise. Très admiratif, il ne veut même pas faire une comparaison avec sa flotte nationale. La cabine de pilotage est une vaste salle où tout est informatisé.

Hôptal bien équipé
Hôptal bien équipé

La présentation est quelques bâclée sur les volets purement militaires du navire qui assure dans le golfe de guinée des missions de formation des marins de la région.

Salle de sport
Salle de sport

Puis tous les visiteurs se sont retrouvés pour le déjeuner. Les soldats dans le restaurant de leur classe, les diplomates et les autorités gabonaises dans le VIP avec le commandant du navire aux allures d’une petite ville sur la mer.

Flavien Nziengui Nzoundou a été le premier à quitter le navire via la rampe d’atterrissage et de décollage des hélicoptères. Les autres convives sont reparties par la navette.

Piste d’atterrissage et de décollage des hélicoptères @ Gabonactu.com
Piste d’atterrissage et de décollage des hélicoptères @ Gabonactu.com

Le Mistral a quitté le Gabon pour une formation de 5 ans des marins africains à Bata en Guinée Equatoriale. Pointe Noire sera sa dernière étape dans la zone de la CEMAC.

Martin Safou. Reportage photos @ Yves Laurent GOMA

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

  1. Ebando

    Donc nous avons un navire de Guerre qui mouillera 5 ans au lare des côtes de la CEMAC soit disant pour la « formation marins africains » ! WTF
    Quand est-ce que la France va-t-elle enfin nous lâcher les baskets ?

    On en a marre en fait, on est polis on ne vous jettes pas des pierres mais dans nos cœur on est à bout ! C’est pourtant simple on ne veux plus de base militaires qu’elles soient terrestres ou navales, étrangères chez nous. Pas de bâtiment de guerre au large de nos côte si celui-ci ne nous appartient pas !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/balade-de-luxe-a-bord-du-mistral-fleuron-de-la-marine-militaire-francaise">
Twitter