PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Azur Gabon : Retrait imminent de sa licence d’exploitation pour insuffisance de résultats

Azur Gabon : Retrait imminent de sa licence d’exploitation  pour insuffisance de résultats

Un shop de l’entreprise Azur Gabon à libreville @ DR

 

 

 

Libreville, 17 décembre (Gabonactu.com) –  L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), a annoncé  dans un récent communiqué le retrait sous peu de la licence d’exploitation de la téléphonie mobile, attribuée à Azur Gabon depuis 2009, pour insuffisance chronique des résultats.

 

« Nonobstant la saisine de l’ARCEP transmise au gouvernement de la République à ce sujet conformément à la réglementation en vigueur, le Conseil de Régulation de l’ARCEP réuni en sa séance du 07 décembre 2017, a par ailleurs décidé de prendre toutes les dispositions nécessaires et urgentes visant à mettre fin à cette situation qui génère un impact négatif sur les équilibres macroéconomiques du secteur des communications électroniques en République gabonaise », a déploré l’ ARCEP, menaçant, à des mots à peines voilés,  la rupture du contrat et le retrait de la licence d’exploitation.

 

 

L’ARCEP reproche à la  société USAN Gabon, opérant sous la marque AZUR Gabon  de déclarer chaque année des résultats financiers négatifs et d’être incapable de solder  sa lourde dette de 42 milliards FCFA vis-à-vis de ses  prestataires et  de l’Etat gabonais. L’entreprise de téléphonie mobile accuse également des grosses difficultés à faire face à la concurrence, en « raison de capacités techniques et financières insuffisantes ne permettant pas notamment la couverture optimale du territoire national et l’implémentation des technologies 3G, 4G et à venir ».

 

 

Outre la dégradation persistante de la qualité de service, Azur Gabon  s’illustre également dans des « pratiques frauduleuses visant le détournement du trafic international ainsi que la création de routes nouvelles destinées à écouler du trafic en violation flagrante des textes en vigueur en la matière ».

 

 

 

L’autorité  de régulation ajoute à ces griefs,  le non-paiement des salaires du personnel depuis au moins sept (7) mois. Les arriérés des salaires constituant une  source de fortes tensions sociales récurrentes.

 

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/azur-gabon-retrait-imminent-de-sa-licence-dexploitation-pour-insuffisance-de-resultats">
Twitter