PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Assurance automobile : 23 milliards collectés contre 2,7 milliards versés pour les sinistres en 2017

Assurance automobile : 23 milliards collectés contre 2,7 milliards versés pour les sinistres en 2017

Des taxis roulant à Nzeng-Ayong  dans un quartier de Libreville © D.R

Le marché de l’assurance automobile est de plus en plus florissant au Gabon, avec des marges bénéficiaires record. En 2017, les 7 sociétés d’assurance opérant au Gabon ont collecté 23 milliards de FCFA  de primes contre 2, 7 milliards de FCFA seulement  versés  au titre des sinistres.

Selon les statistiques  de la Fédération  gabonaise des sociétés d’assurance  (FEGASA), les primes collectées en 2017 auprès de 8300 véhicules, représentent une manne  de  23 milliards de FCFA.  Une assurance obligatoire qui semble profiter aux assureurs, très frileux pour payer les sinistres.


L’un des  raisons qui expliqueraient cette situation  est la déclaration de l’usage des véhicules par certains automobilistes.  Les véhicules à usage de transport ne sont pas affectés généralement souvent pour leur usage  véritable.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Andrew.jpg.

Le président de la FEGASA Dr Crépin  Andrew Gwodoc durant l’interview le 11 octobre à Libreville ©  Gabonactu.com

« Vous achetez un véhicule vous dites à l’assureur que l’usage de ce véhicules est particulier, c’est-à-dire que vous allez vaquez à des occupations qui vous sont propres, transporter vos enfants , aller à votre lieu de travail. Puis pour des raisons que seul le propriétaire du véhicule peut expliquer, il va se retrouver à faire du transport public des personnes, ou du transport public des marchandises. Alors que chez l’assureur il a déclaré un autre usage. Du fait de cet usage erroné, l’assureur va percevoir une prime qui elle malheureusement ne correspond pas à la valeur du risque qu’il en court. Et si en cas de réalisation dudit risque, c’est-à-dire du sinistre,  l’assureur va être amené à appliquer une sanction, ce qu’on appelle la règle proportionnelle  des capitaux », a expliqué dans une interview le Dr Crépin  Andrew Gwodoc , président de la  FEGASA.

Le président de FEGASA a durant une conférence organisée vendredi à Libreville édifié  les automobilistes sur le bienfondé de la déclaration de l’usage à la souscription des contrats d’assurances automobiles.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort