PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Une arme retrouvée dans la résidence de l’aide de camp de Jean Ping, son épouse libérée

Une arme retrouvée dans la résidence de l’aide de camp de Jean Ping, son épouse libérée

Me Jean Remy Bantsatsa durant la conférence de presse à la résidence de Jean Ping @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Une arme militaire a été retrouvée au domicile d’Alain Djally, aide de camp de Jean Ping lors d’une fouille effectuée par les éléments de la Direction générale des recherches (DGR, service de renseignements), a annoncé Maître Jean Remy Bantsatsa, avocat de Jean Ping qui a précisé que l’épouse de M. Ndjally interpellée au même moment que son épouse a été libérée.

 

Selon le récit de Me Bantsatsa, le couple a été interpellé alors qu’il se rendait au travail dans la voiture familiale. Un véhicule double cabines avec des gendarmes armés a surgi et sommé le couple de les suivre. Arrivés devant la DGR, Alain Djally a été menotté puis conduit dans un autre bureau que son épouse.

Alain Djally (casquette noire) avec Jean Ping visitant les sinistrés de Plein ciel à Libreville @ DR

Son épouse a été conduite ensuite au domicile familiale où une fouille a été effectuée. Une arme militaire a été retrouvée avec des munitions. « Il s’agit des balles blanches », a affirmé Me Bantsatsa qui a reconnu que M. Djally est un ancien militaire qui sert auprès de Jean Ping depuis des très nombreuses années. Il a travaillé comme aide de camp de Jean Ping à la Commission de l’Union africaine et depuis l’époque où il était membre du gouvernement  gabonais.

 

Me Bantsatsa a déploré le fait d’avoir été baladé dans plusieurs bureaux de la DGR sans obtenir la moindre information sur la présence du garde corps de M. Ping dans cette administration. Alors que la DGR a nié avoir reçu cet individu, son véhicule a été retrouvé garé devant ses locaux situés non loin de la présidence de la République gabonaise au centre ville.

 

Une source judiciaire proche du dossier a confié à un reporter de Gabonactu.com qu’il pèse contre Alain Djally, entre autres, une présomption de détention illégale d’arme et de minutions.

 

Me Bantsatsa a affirmé que M. Djally est détenteur d’un permis de port d’arme.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/arme-retrouvee-residence-de-laide-de-camp-de-jean-ping-epouse-liberee">
Twitter