PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Apurement de la dette intérieure: le patronat rassure ses partenaires

Apurement de la dette intérieure: le patronat rassure ses partenaires

Alain Ba Oumar et ses interlocuteurs français @ Gabonactu.com

Libreville, 17 janvier( Gabonactu.com) – Le Président de la confédération patronale   gabonaise (CPG), Alain Bâ Oumar, a rassuré  Thierry Blin,  conseiller économique de l’ambassade de France au Gabon qu’il a reçu récemment en audience pour évoquer l’épineuse question de l’apurement de la dette intérieure  dont les entreprises françaises sont également concernées.

 

« La CPG n’est pas inquiète car nous avons des assurances au plus haut niveau de l’Etat qui s’est engagé dans le traitement du dossier de la dette. Il y a des instructions qui sont en cours et au moment opportun nous pourrons en parler », a rassuré Alain Bâ Oumar au terme de l’audience avec le diplomate français.

 

Le but de la rencontre était de renforcer le plaidoyer sur le traitement du dossier de la dette intérieure.  Il était question également de faire le point sur l’avancement du  dossier de la dette intérieure qui intéresse plusieurs sociétés françaises opérant au Gabon.

 

« Étant donné qu’il y a plusieurs entreprises à intérêt français installées au Gabon, il est tout à fait naturel que la représentation diplomatique française accréditée au Gabon s’intéresse à l’évolution des affaires dans notre pays. En plus de cela, la France est un partenaire privilégié sur le plan économique entre autre du Gabon », a-t-il justifié.

 

L’enveloppe prévue pour solder la dette des entreprises françaises n’a pas révélé.  Dans la loi de finance 2018, l’État prévoit plus de 600 milliards de FCFA pour apurer en partie la dette intérieure.

 

Le  traitement rapide du dossier de la dette permettra de redynamiser les activités et favorisera la relance de l’économie du pays, en pleine récession.

 

La CPG contribue à hauteur de 80% à la réalisation du Produit intérieur brut (PIB) et représente 90% des emplois dans le secteur privé formel et légaliste, dit-on. Elle regroupe  17 syndicats, 300 entreprises opérant dans   26 branches d’activités, tous secteurs confondus.

 

Camille Boussougou 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/apurement-de-la-dette-interieure-le-patronat-rassure-ses-partenaires">
Twitter