PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Apurement de la dette intérieure : Le directeur général de la dette face à la presse ce mardi

Apurement  de la dette intérieure : Le directeur général de la dette face à la presse ce mardi

La façade avant du Trésor Public à Libreville @ DR

 

Libreville, 12 février (Gabonactu.com) – Le directeur général de la dette, Hugues Mbadinga sera face à la presse ce mardi  à Libreville, pour éclairer de mesures fortes annoncées par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba visant à apurer  dette intérieure qui  asphyxie la trésorerie de certaines entreprises depuis plusieurs années.

 

Vendredi dernier, le Président Ali Bongo a pris la décision de payer aux entreprises 310 milliards FCFA. Le gros de l’enveloppe  retenue pour  la dette  est de 400 milliards.

Globalement, 177 entreprises gabonaises regroupées au sein du Groupement d’intérêt économique (GIE) seront bénéficiaires.  Les PME seront particulièrement privilégiées, dit-on.

 

Un premier paiement immédiat  de 160 milliards de FCFA interviendra d’ici fin février sous la forme d’un financement bancaire versé aux entreprises membres du « Club de Libreville ». Le reste de créances, soit 150 milliards FCFA, fera l’objet d’un rachat par les institutions bancaires ou financières locales dans un délai d’un mois.

 

Confronté à une grave crise économique due à la chute des cours des matières premières, le Gabon, sous la houlette du Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale et la Banque africaine de développement (BAD) a mis sur pied un Plan de relance économique (PRE). Le fonds a bénéficié des appuis budgétaires de ces partenaires au développement pour une durée de 3 ans.

Christian Balade

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/apurement-de-la-dette-interieure-le-directeur-general-de-la-dette-face-a-la-presse-ce-mardi">
Twitter