PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Annie Léa et Georgette Toussaint libérées

Annie Léa et Georgette Toussaint libérées

Affiche de campagne conçue par les amis des deux femmes @ gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Annie Léa Meye et Georgette Toussaint, deux militantes de l’opposition radicale ont été interpellées depuis le 18 avril ont été libérées lundi après avoir été présentée devant le procureur de la République, Sidonie Flore Ouwé, selon des sources concordantes.

 

Ces deux activistes à l’engagement politique auprès de l’opposition radicale est bien connues sont poursuivies « pour les faits d’incendie volontaire, de destruction volontaire de la propriétaire mobilière d’autrui et la dégradation des propriétaires immobilières d’autrui ». Ils bénéficient d’une liberté provisoire puisque l’enquête suit encore son cours.

 

Annie Léa Meye et Georgette Toussaint sont soupçonnées d’avoir instigué l’incendie de l’ambassade du Bénin à Libreville le 12 avril dernier suite à l’annonce du décès au Cameroun de l’opposant André Mba Obame.

 

André Mba Obame disait à ses partisans avoir été victime d’une attaque mystique lancée par un prêtre vaudou avec la complicité du directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, un gabonais d’origine béninoise.

La présidence de la République gabonaise a toujours démenti ces accusations mais dans l’opinion, la mort d’André Mba Obame n’est pas naturelle. Ceci expliquerait probablement l’attaque qui s’est soldée par l’incendie de l’ambassade du Bénin.

 

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/annie-lea-et-georgette-toussaint-liberees">
Twitter