PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE

Annie Léa et Georgette Toussaint 1ères victimes de l’incendie de l’ambassade du Bénin

image_pdfimage_print

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Annie Léa Meye et Georgette Toussaint, deux militantes de l’opposition radicale ont été interpellées vers 5 heures du matin ce dimanche puis transférées dans les locaux de la Police judiciaire (PJ), ont annoncé leurs parents.

 

 

Les deux militantes sont enfermées au commissariat de la Police judiciaire (PJ) où elles étaient interrogées dans la journée de dimanche.

 

Une source proche du ministère de l’Intérieur a confirmé ces arrestations et précisées que d’autres interpellations auront lieu dans les prochaines heures. Plusieurs militants de l’opposition et des parents des deux femmes déjà arrêtées observent un sit-in devant les locaux de la PJ et promettent d’y rester jusqu’à la libération de ses femmes.

 

L’ambassade du Bénin à Libreville a été entièrement calcinée dans la nuit de dimanche à lundi dernier dès l’annonce du décès du principal opposant gabonais, André Mba Obame. Mort des suites d’une longue maladie à Yaoundé au Cameroun, André Mba Obame disait à ses partisans avoir été victime d’une attaque mystique lancée par un prêtre vaudou avec la complicité du directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, un gabonais d’origine béninoise.

 

La présidence de la République gabonaise a toujours démenti ces accusations mais dans l’opinion, la mort d’André Mba Obame n’est pas naturelle. Ceci expliquerait probablement l’attaque qui s’est soldée par l’incendie de l’ambassade du Bénin.

 

Le ministre gabonais de l’Intérieur, Guy Bertrand Mapangou a annoncé lundi dernier l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur cet incendie. Il a promis que ce crime ne sera pas impuni.

 

Martin Safou

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Manzosinandong

    Deux femmes interpellées !soyons sérieux, deux femmes peuvent-elles être autant professionnelles pour exécuter avec maestria cet acte,moi je reste dubitatif sauf si l’on me disait que c’est pour les besoin de l’enquête. Histoire à suivre….

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *