PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

ANINF : le personnel en grève pour réclamer 1 an d’arriérés de primes

ANINF : le personnel en grève pour réclamer 1 an d’arriérés de primes

Une vue de l’entrée principale du siège de l’ANINF au centre ville le 21 novembre @ Gabonactu.com

Libreville, 21 novembre (Gabonactu.com) – Le personnel de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANIF) a déclenché une grève générale illimitée depuis lundi pour exiger le paiement d’un an d’arriérés de primes.

 

Mardi matin, le personnel a barricadé l’entrée principale du siège au centre ville à côté de la solde. Assises sur des cartons, les femmes de cette administration ont crié et chanté durant des longues heures pour se faire entendre. Ils ont tapé sur un vieux morceau de contre plaqué pour amplifier leur détresse.

 

« Ils nous doivent un an de primes. Ils doivent nous payer », a vociféré une salariée de l’ANINF préférant l’anonymat.

 

« Satan sort de ce CODIR », ont-ils écrit sur un morceau de drap blanc accroché sur la grille de la porte centrale du siège. Le CODIR est le comité de direction de l’agence, ont-ils expliqué à un reporter de Gabonactu.com.

 

« Payez nos primes », exigent-ils sur une autre banderole écrit au stylo.

 

L’ANINF est l’une des agences créées par le pouvoir. Elle sous la tutelle de la présidence de la République.

 

L’agence qui emploie environ 400 gabonais a investi plus de 63 milliards de FCFA de 2011 à 2017 pour soutenir la politique de numérisation du pays, a de son côté annoncé l’administration.

Camille Boussougou

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/aninf-le-personnel-en-greve-pour-reclamer-1-an-darrieres-de-primes">
Twitter