PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Alleluia, c’est finalement Donald Trump !

Alleluia, c’est finalement Donald Trump !

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les américains ont quasiment choisi le milliardaire Donald Trump pour devenir leur futur président de la République au détriment de la démocrate, Hilarry Clinton pourtant la favori des sondages.

 

Comme un buldozer, Trump a tout écrasé sur son passage. Tout, absolument tout. D’abord dans son propre camp. Il a donné un coup KO au fils de George Bush. Le même KO à tous les candidats aux primaires dans le parti Républicain.

 

Le monde pensait que parvenu à l’échelle nationale, Trump était l’alibi pour ouvrir un boulevard à Mme Clinton sur le chemin de la maison blanche. Eh bien, le pari est perdu ou presque, Mme Clinton ne deviendra certainement pas la première femme à diriger les Etats-Unis d’Amérique. Le rêve est brisé. Trump vient de lui infliger un coup KO, un véritable coup KO que personne n’attendait.

 

Au-delà d’Hilarry, Trump a infligé un coup « chaos » à la planète entière. Le monde entier se réveil dans le chaos. Car le 45ème président des Etats-Unis n’est pas un enfant de cœur. Il fait plus peur qu’il ne rassure. Sa tête est aussi bizarre que ses idées.

 

En Afrique on se souvient que ses idées sur l’immigration sont horribles.  Sur les femmes, il est mauvais. En gros, rien à attendre de cet homme qui certainement n’a aucune idée claire de l’Afrique sinon que ses souvenirs de la traite négrière ou des petits voleurs à la tire qui se font abattre par les policiers blancs dans les rues américaines.

 

Comment est il arrivé là ?

 

C’est la question que l’on se posera durant tout son mandat de 4 ans. C’est simple. Il a usé d’un discours populiste. Du mensonge. Et surtout ce grand coup de pouce de l’ « establishment », le système installé à Washington qu’il a promis de détruire.

 

La CIA et son patron ont donc été les armes de destruction massive qui lui ont permis d’écraser Hilarry. Le patron de la CIA a donc été le vrai directeur de la campagne de Trump. Tout le monde se souvient que le milliardaire a repris confiance dès que la CIA a annoncé la réouverture de l’enquête sur la fameuse affaire des mails d’Hilarry. La messe était dite ce jour là et Trump s’est engouffré dans la brèche pour faire vomir Clinton.

 

Et ce qui devait arriver est arrivé. Clinton est donc battu. De la bien belle manière.

 

Mais comme on dit en Afrique, ce que Dieu fait est bon. La défaite d’Hilarry est très probablement une très bonne nouvelle pour les noirs américains. Elle offre à Michelle Obama la chance de devenir cette première femme, chef de la maison blanche dans 4 ans.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/alleluya-cest-finalement-donald-trump">
Twitter