PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ali Bongo sème sa « Graine » à Oyem

Ali Bongo sème sa « Graine » à Oyem

Ali Bongo sur le terrain @ DCP

Oyem, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a officiellement lancé mardi le projet Graine (Gabonaise des Réalisations Agricoles et des Initiatives des Nationaux Engagés) dans la province du Woleu-Ntem (nord) longtemps considérée comme le grenier du Gabon, a constaté un envoyé spécial de Gabonactu.com

 

Le Chef de l’Etat a remis, lors d’une cérémonie circonstancielle, les premiers agréments et titres fonciers du programme à Oyem en présence notamment de son Premier ministre, Daniel Ona Ondo (fils de la localité) et du maire d’Oyem, Vincent Essono Mengué (opposant).
Ali Bongo Ondimba a remis 41 titres fonciers aux responsables des coopératives agricoles, membres du projet Graine. Ces titres représentent une surface de 4 909 hectares de terres.
Ainsi regroupés en coopératives, ce sont 1665 membres d’associations qui vont désormais pouvoir se lancer dans une activité agricole d’envergure. Ali Bongo Ondimba a souligné l’importance de ce programme pour assurer indépendance et sécurité alimentaire des Gabonaises et Gabonais, quel que soit leur bord politique.

Visite d'un site déjà déblayé avant les premières cultures @ Gabonactu.com
Visite d’un site déjà déblayé avant les premières cultures @ Gabonactu.com

« Je ne tolèrerai aucun sabotage, j’attends une totale coopération des autorités locales, il en va de l’indépendance de notre pays, du bien être de notre population », a déclaré le Chef de l’Etat gabonais lors d’une rencontre avec les populations des villages de Adzabikat, Akok barrage, Nkolayop, Mba Assengma, Nzeng-Engong.
Lancé en décembre 2014 le projet Graine a pour but de mettre fin à l’importation massive des produits alimentaires et de lutter contre l’insécurité alimentaire.

 

Pour réussir ce projet, le Gabon a conclu dimanche avec le groupe Caterpillar un contrat de livraison de 475 bulldozers pour un coût total de 140 millions de dollars US. En outre, le Gabon s’est engagé de former en Malaisie 2 500 superviseurs agricoles. La première vague de 56 membres a quitté le Gabon le 22 août dernier.

 

En dehors de la lutte contre l’insécurité alimentaire, le projet Graine favorise un véritable retour à la terre et une lutte efficace contre le chômage des jeunes par la perspective de création de 20.000 emplois.

 

Sydney Ivembi

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ali-bongo-seme-sa-graine-a-oyem">
Twitter