PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ali Bongo fustige l’instrumentalisation des jeunes

Ali Bongo fustige l’instrumentalisation des jeunes

Ali Bongo Ondimba a délivré un message d’espoir aux jeunes à Lambaréné @ gabonactu.com

 

Lambaréné, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a dans un discours offensif samedi à Lambaréné au centre du pays, fustigé  le « triste spectacle » qu’offre certains hommes politiques, dit-il, qui  excellent dans le mensonge, la violence et la  haine ravageuse.

 

 « Ne suivez pas ces hommes et femmes politiques qui ne donnent pas les bons conseils aux enfants, qui sont toujours en train de tirer une mine pire que l’enterrement et qui ne promettent que du feu et du flamme et la violence », a lancé Ali Bongo Ondimba lors de la fête nationale de la jeunesse qui s’est déroulée dans cette ville. Le numéro un gabonais a esquivé de nommer les noms des politiciens adeptes de cette politique de la terre brûlée. Une diatribe lancée certainement aux opposants.

 

 

Quelques 250 jeunes venus des neuf (9) provinces du pays qui se sont retrouvés dans la capitale provinciale du Moyen Ogooué. Les activités sportives et ludiques étaient la trame de fond de la fête qui se voulait une occasion d’échanges et de partage.

 

 

D’après Ali Bongo Ondimba, au lieu de faire attention à ces politiques qui «  apprennent aux jeunes le nom respect, à mentir, à injurier et à haïr », la jeunesse, du reste « sacrée » pour lui doit continuer à saisir les opportunités découlant des reformes qu’il a engagé depuis son accession à la magistrature suprême en 2009.

 

 

Le numéro un gabonais   a dressé sommairement le bilan à mi-parcours de la politique qu’il a déployé en faveur de la jeunesse. Il a mis en exergue l’augmentation du nombre des  boursiers  dans les universités et grandes écoles. Selon lui, le nombre des bénéficiaires est  passé de moins de 10 000 en 2009 à 30 000 aujourd’hui soit une augmentation de 300%. Cette augmentation a naturellement explosé le budget consacré à la bourse qui est désormais de 65 milliards de FCFA par an.

 

Pour favoriser l’employabilité des jeunes, d’importantes réformes, a-t-il ajouté, ont été engagés dans le domaine de  la formation professionnelle. Une formation qui a tenu compte de l’adéquation formation-emploi.

 

 

Après les assises sociales en septembre 2014, « près de 400 jeunes bénéficient des contrats d’apprentissage auprès des entreprises partenaires », indique-t-on.

 

 

S’agissant de l’organisation de la  Can 2017 au Gabon, Ali Bongo Ondimba a souligné que « c’est avant tout un projet de développement ».  Car indique-t-il « avec la construction des infrastructures sportives, routières, hospitalières, numériques ce sont d’extraordinaires opportunités d’emplois et d’auto-emplois ».

 

Sydney IVEMBI

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com