PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ali Bongo fasciné par les performances du centre de télédétection d’AGEOS

Ali Bongo fasciné par les performances du centre de télédétection d’AGEOS

Vue extérieure du centre qui permettra de surveiller l’environnement pour un développement durable @ DCP

Libreville, le 30 juin 2015 – Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a visité ce mardi 30 juin 2015 le Centre de compétences en télédétection de l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales (AGEOS) dédié au développement durable et à la surveillance de l’environnement.

 

Très satisfait de l’achèvement de la construction de cette station d’acquisition d’images satellite, le chef de l’Etat inaugurera officiellement cet édifice à la fin du mois d’août de cette année. Le Gabon, avec la construction de ce Centre de compétences, s’inscrit indubitablement « dans un processus de gestion durable mais surtout raisonnée des ressources naturelles de son territoire. »

 

Situé dans la Zone économique spéciale de Nkok à vingt-sept kilomètres de Libreville, le Centre de compétences de l’AGEOS permettra au Gabon d’améliorer considérablement la qualité et la gestion du territoire et de ses ressources naturelles aux niveaux terrestre et maritime : en veillant sur le couvert forestier pour garantir la bonne affection des terres et en s’assurant de la bonne utilisation de l’espace maritime aussi bien par les compagnies pétrolières que par les bateaux de pêche. Lutte contre la pollution et respect des aires maritimes protégées seront donc au cœur de cette surveillance de l’espace marin.

Ali Bongo admirant les images captées par le satellite @ DCP
Ali Bongo admirant les images captées par le satellite @ DCP

Infrastructure de haute technologie, l’antenne de réception directe du Centre de compétences en télédétection couvre un cercle de réception de 2 800 kilomètres englobant 23 pays africains, la totalité des forêts des bassins du Congo et de l’Ogooué, une partie des forêts de l’Afrique de l’ouest et la totalité du golfe de Guinée. Le chef de l’Etat a pu constater « en temps réel » l’effectivité de la capacité d’observation de la station spatiale de l’AGEOS. Outre les ingénieurs gabonais déjà à l’œuvre à Nkok, d’autres, actuellement en cours de formation, complèteront d’ici peu l’effectif de l’AGEOS.

Créée en février 2010, l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales s’inscrit dans le cadre des deux composantes du projet du Président de la République Gabonaise, le Gabon vert et le Gabon des services. L’agence a pour missions :

– L’élaboration et l’exécution d’une stratégie nationale d’observation spatiale ;
– La mise en place d’une infrastructure spatiale pour renforcer la sécurisation de la communauté internationale ;
– La mise en œuvre de programmes de développement d’observation spatiale en fonction de divers secteurs d’activité ; la production de données pour étudier et même prévenir les effets du changement climatique sur l’environnement.

En partenariat avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD-France) et l’Institut de recherche spatiale (INPE, Brésil), l’Agence gabonaise d’études et d’observations spatiales ambitionne de devenir un centre de recherche, d’innovation et de développement dans la région.

 

Source DCP

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ali-bongo-fascine-par-les-performances-du-centre-de-teledection-dageos">
Twitter