PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ali Bongo chicotte ses opposants dans une interview à Jeune Afrique

Ali Bongo chicotte ses opposants dans une interview à Jeune Afrique

Illustration @ Jeune Afrique.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a, à nouveau, balancé un missile « sol-air » contre ses opposants qui l’accusent de ne pas être le fils d’Omar Bongo Ondimba alors qu’ils venaient nuitamment dans le salon marocain du palais du bord de mer prendre des mallettes sous son regard sans dire à Omar Bongo que cet enfant n’était pas le sien.

 

Dans la très longue interview, Ali Bongo s’attarde sur la formation du nouveau gouvernement et l’entrée ratée de Jean de Dieu Moukagni Iwangou. Il  parle longuement mais prudemment de la France qui avait confisqué son avion présidentiel, arrêté son Directeur de cabinet ou publié les écoutes téléphoniques entre lui et le sulfureux homme d’affaires français Michel Tomi.

 

A propos de la France, Ali Bongo croit aux relations d’Etat à Etat mais reste tout de même interrogateur sur les raisons de brise-bises entre Paris et Libreville.

 

Ali Bongo s’automatisait des progrès enregistrés durant ses 6 ans au pouvoir et table sur une croissance allant de 4,5 à 7% dans les années à venir notamment grâce à la diversification de l’Economie qui sort peu à peu de la forte dépendance du pétrole.

 

La CAN 2017 est pour lui une seconde opportunité de booster la croissance économique (nulle à sa prise de pouvoir en 2009) et le développement des projets de routes, internet, hôpitaux etc…

 

Antoine Relaxe

 

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ali-bongo-chicotte-ses-opposants-dans-une-interview-a-jeune-afrique">
Twitter