PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Ali Bongo annonce une task force pour « dépanner » le système éducatif gabonais

Ali Bongo annonce une task force pour « dépanner » le système éducatif gabonais

Ali Bongo Ondimba lors du discours à la Nation, le 16 août à Libreville@DR

Libreville, 16 août (Gabonactu.com) – Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé jeudi, lors de son traditionnel discours à la Nation, consécutif au 58e anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, la mise en place dans les tous prochains jours, d’une task force pour « dépanner » le système éducatif gabonais.

« Notre système éducatif est en panne. Nous devons le réformer. J’en appelle ici comme ailleurs à une transformation en profondeur car tout doit être remis à plat. Des mesures fortes et immédiates seront prises ! », a indiqué Ali Bongo Ondimba.

L’éducation du primaire au supérieur en passant par la formation professionnelle constitue une priorité vitale pour notre pays.

Sauf que « les résultats 2018 du Baccalauréat sont à peine moins catastrophiques que ceux de 2017 ! », s’est écrié Ali Bongo, avant d’ajouter que « face à cette situation, en homme d’Etat, je dois me poser la question : devons-nous continuer ainsi ? Est-ce cette éducation nationale que nous voulons ? Naturellement non. Il faut révolutionner le système. Il en va de l’avenir de nos enfants. Il en va de notre avenir à tous en tant que Nation ».

La task force sera chargée de faire des propositions fortes, concrètes et d’application immédiate, c’est-à-dire dès la rentrée prochaine.

Son objectif, selon Ali Bongo, est de remettre le secteur de l’éducation à flot du primaire au supérieur, de créer un lien entre système éducatif et monde de l’Entreprise et revaloriser les filières professionnels et techniques

Il pense d’abord à la réforme des conditions d’obtention de la bourse. Celle-ci sera désormais attribuée sur la base de critères sociaux et académiques, autrement dit au mérite et en tenant compte des revenus des parents et une limite d’âge pour la percevoir sera fixée, affirme-t-il.

En outre, il sera tenu compte, dans la délivrance des bourses, des besoins de l’économie ; les bourses seront principalement octroyées dans des filières pour lesquels les besoins en termes d’emplois sont nombreux, a promis Ali Bongo.

« Ces réformes peuvent, certes, nous perturber car elles bousculent le poids des habitudes. Elles incitent à une remise à plat. Elles nous imposent de nous remettre en cause. Elles sont destinées à améliorer la vie des Gabonaises et des Gabonais. Leur objectif est de donner une chance à nos enfants de vivre demain dans une meilleure situation que la nôtre. Si ces réformes ne sont pas mises en œuvre, le Gabon, certes, ne disparaîtra pas, mais il s’appauvrira. Et cela, je ne l’accepterai pas », a prévenu Ali Bongo Ondimba.

Précieux Koumba

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/ali-bongo-annonce-task-force-depanner-systeme-educatif-gabonais">
Twitter