PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE
PUBLICITES A LA UNE

Ali Bongo a visité son chantier dans les PK

Ali Bongo a visité son chantier dans les PK
image_pdfimage_print

 Une maquette futuriste du projet très attendu pour limiter l’embouteillage à l’entrée ou la sortie de Libreville @ gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a visité mardi son chantier de construction de la route « PK5 – PK12 » à la traine depuis plusieurs mois sans que le public ne soit informé sur les raisons de la quasi arrêt des travaux.

 

L’unique opération en cours c’est la démolition et le ramassage des gravas des maisons situées sur l’emprise du chantier. Pour le reste, c’est le statut quo. Et pourtant, les maquettes ″ consultées par Gabonactu.com révèlent un avenir radieux pour ce tronçon actuellement en piteux état alors qu’il est l’unique porte d’entrée ou de sortie de la capitale gabonaise par voie terrestre.

 

Selon ces maquettes, la route PK 5 – PK 12 s’étendra sur 6,4 km. Elle comportera deux chaussées séparées en 2×2 voies avec un terre-plein central de 3 m.

 

Les nouvelles routes seront conçues avec une chaussée de largeur allant de 7 à 11m. Les piétons auront des trottoirs larges de 2m pour circuler en toute sécurité. La route actuelle, comme beaucoup d’autres n’ont pas de trottoirs.

 

Pour réaliser la route dans ces proportions, il faudra une emprise de largeur variant entre 40 et 60m. Ce qui explique les importantes expropriations réalisées le long du linéaire.

 

Trafic très dense

 

Une étude réalisée par les techniciens de l’Agence nationale des grands travaux (ANGT), dont Gabonactu.com a consulté un résumé, indique qu’en 2013, le tronçon à aménager a reçu un trafic de 19 000 véhicules par jour. A l’horizon 2037, il atteindrait en moyenne les 35 000 véhicules par jour, soit +2,6% par an en moyenne et une multiplication par 1,85 en 24 ans.

« La conception de la future route tient compte de ces résultats », précise l’ANGT. Il s’agira de construire des carrefours au PK 8, au Lycée Djoué Dabany, à l’Hôpital militaire, au PK 10 et à Melen.

 

Travaux d’Hercule

 

Les travaux se dérouleront en quatre phases. La première consiste à déguerpir les personnes expropriées, à déplacer les tuyaux d’eau et les poteaux électriques ainsi que ceux de Gabon Télécom et autres opérateurs. La seconde, la plus attendue, concerneront le lancement officiel des travaux. Il s’agira d’aménager de passages sous chaussée destinés à des éventuelles installations des réseaux d’eau, d’électricité ou de téléphone, la confection des chaussées et accotements, la réalisation et la pose des ouvrages d’assainissement , des ouvrages spéciaux et des ouvrages de protection, la réalisation d’aménagements pour l’insertion urbaine de la voie (trottoirs, zones de stationnement, éclairage public, arrêts de bus, etc.) et l’aménagement des carrefours et des raccordements aux voies existantes.

 

La 3ème phase dite post-construction, consistera à la signalisation et l’installation des équipements de sécurité (signalisation horizontale et verticale, glissières de sécurité), les aménagements paysagers, etc.

 

En fin la dernière étape dite d’exploitation, consistera à la mise en service des sections routières aménagées.

 

Le document consulté par Gabonactu.com ne précise pas cependant le nom de la société qui exécutera le chantier, ni la date exacte de démarrage effectif des travaux encore moins le budget et les sources de financement.

 

Martin Safou

Sur le même sujet

16 Commentaires

  1. Milame

    Arrêté toujours de mettre nos echecs sur le dos des français. Des maquettes ces notre quotidien, la mauvaise gestion notre propre donc quand m.DZA’A veut justifier les manquement de la politique gouvernementale par mettre tout sur le dos de la France qu il arrête de nous distraire la gabegie est la chose que m. Le président Ali et ces collaborateurs font le mieux bien. 2009 lancement des travaux disont on jusqu’à Ntoum,2016 c’est à présent axe pk5 pk12,2009 projet nkok déjà oublié tout comme les fameux logement sociaux les peu sorti de terre déjà payé par les ministres et autres maisons la moins chère 10 millions qui est dit économiquement faible et pouvant s’offrir une maison de 10 millions soyons sérieux. Cette parade paradoxal terminé place au projet graines une marche de mille km commence par un premier pas un non un premier pas inachevé. Cela veut dire que m. le président Ali est un individu malhonnête envers son peuple et envers sois même. Assemblée nationale et senat passant par la cour constitutionnelle vous êtes la cause de la chute du gabon honte à vous.

    Reply
  2. Gane mbot

    Eh bien, la raison pour laquelle le chantier est arrêté est la même cause de tous les temps. Le Gabon est mauvais payeur.  » Chasser le naturel, il revient au galop », disent nos amis français, l’un des pays aux meilleures routes au monde.

    Reply
    1. DZA'A

      Bonjour, ce que vous dites est vrai, les raisons sont les memes, mais je pense qu’on ne devrait pas prendre l’exemple de la france, nous devons plutot chercher a vraiment bouter hors de nos pays ces francais de quelque maniere que ce soit, parce qu’ils sont la pour nous empecher de progresser, car se sera au detriment de leur eugemonie. Mais ce qui me fais reagir c’est que je ne savais pas que les francais ont les meilleures routes au monde, on dirait que nous ne parlons pas du meme monde. Je vais vous dire que si c’etait le cas, les pays francophones en Afrique auraient eu quelques routes faites par les francais, un peu comme chez nos freres anglophones. Citez un seul troncon de qualite en france jusqu’au departement qui serait mieux qu’en Allemangne, en Suisse ou meme en Espagne, je ne parle pas de l’Europe du Nord de l’Amerique du Nord ou encore de l’Asie. Je crois que nous avons les souvenirs d’Eiffel. Liberons nous des francais dans tous les domaines meme la langue, ca va nous aider a mieux regarder devant, meme pour un bavardage aussi simple que ce que nous faisons la presentement . la Reference ce n’est pas Paris dans le monde, en tout cas en dehors de manger, boire et defiler. Je comprend pas pourquoi aujourd’hui encore les africains francophones se referent a la france a chaque instant, alors que nous avons deja le net que nos freres americains nous ont amene pour mieux comprendre et comparere les choses. Mais bon, chacun a tout de meme son opinion et son bon sens. Sans rancune, bien des choses Moan Ekang.

      Reply
  3. momie

    d’après vos écrits, seuls des ronds points existeraient sur ce tronçon a t on oublié que cette voie est pleine d’habitation de part et d’autre! que feront ces habitants sachant toutes les sociétés de transport ont leur siège social et lieu d’exploitation quasiment tout le long de cette voie?
    Aucune passerelle de prévue d’après la maquette ci-dessus!

    Reply
    1. carl

      Oui maquettes on a bien apprécié les maquettes des stades d agondje et Franceville les échangeurs autres aujourd’hui nous pouvons constater qu’ à la place de ces maquettes il y a du congrès et qui nous sert à nous tous ya Ali continus avec tes maquettes car on sait tant que tu seras on verra du congrès

      Reply
      1. Milame

        Carl et le stade tout comme les fameux échangeur ressemblent ils aux maquette t’es idiots ou tu fais semblant de l’être parce que tu es a l’abri du besoin en suçant ces gars là? Mais attend tu n’as même pas honte quand on parle d’intérêt de la nation tu viens faire le pitre avec ya ali continue, t’es l’exemple des personnes qui oeuvres pour que des gens comme ali continue à mal géré ton pays et toi à être un éternel mendiant. Honte à toi

        Reply
  4. chrischris

    C’est l’heure bilan et non de la pédagogie. De fait venir nous rappeler des évidences sur les phases des travaux ne nous apportent rien du tout. Qu’est-ce qui a été fait en 6 ans dAli, démolition, expropriation, démagogie, restriction des libertés individuelles et collectives, recherche sans succès des investisseurs. D’erreurs de casting,

    Reply
  5. chrischris

    République des maquettes depuis 2009. Où sont passées les maquettes de Blaise Louembé concernant les logements sociaux, celles des échangeurs devenus des ponts ratés, celle de la zone économique de nkok, du champ triomphal, etc. Quelle nuit longue pour Ali et bande. Heureusement ce rêve n’a durée que 5 minutes pour les gabonais.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *