PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Alfred Bongo chassé de la présidence de la FEGABOXE par les présidents des ligues

Alfred Bongo chassé de la présidence de la FEGABOXE par les présidents des ligues

Alfred Bongo Ondimba a des gros soucis pour conserver son siège @ DR

Libreville, 12 mai (Gabonactu.com) – Le président de la Fédération gabonaise de boxe (FEGABOXE), Alfred Bongo, très contesté dès son élection à la tête de cette fédération en mars 2017, a finalement été viré, en son absence lors d’une réunion de crise convoquée ce 12 mai à Libreville par les présidents des ligues provinciales, a appris Gabonactu.com

 

Selon le site d’informations en ligne Gabonallsport.info, c’est un véritable coup de tonnerre dans la famille de la boxe gabonaise. Alors qu’on annonçait la démission du 1er Vice-Président et du Secrétaire général de la Fédération, l’on apprend que depuis ce samedi 12 mai 2018, Alfred Bongo n’est plus reconnu par les ligues provinciales comme le président de la Fédération gabonaise de boxe (Fégaboxe).

 

Au cours d’une réunion convoquée par les présidents des ligues provinciales dans un hôtel de Libreville, et présidée par le doyen des présidents, le collectif des présidents des ligues dénonce la prise unilatérale des décisions par le président fédéral.

Ils ont cité entre autres le remaniement du bureau directeur, le transfert de la salle nationale de boxe sans l’aval de l’Assemblée générale, le renouvellement des ligues en faisant entorse au processus légal.

 

Et comme si cela ne suffisait pas, ils reprochent au président Alfred Bongo de n’avoir pas organisé d’Assemblée générale ordinaire.

 

Conformément aux dispositions de l’article 37.1 des statuts de l’AIBA (Association internationale de boxe)  et de la Confédération africaine de boxe (CAB), un bureau intérimaire a été mis en place.

 

Présidé par Pierre Anguinga Dickson, ancien SGA puis Vice-Président de la Fégaboxe sous Clément Sossa, et candidat malheureux de l’élection du  27 mars 2017, ledit bureau intérimaire aura pour mission d’organiser  l’Assemblée générale élective dans trois mois.

 

Il faut signaler que cette destitution est l’aboutissement d’un processus qui avait début le 4 avril dernier lorsque le collectif des présidents des ligues avait sollicité l’intervention du ministère des Sports sous quinzaine.

 

 

Alfred Bongo n’a pas encore officiellement réagi.

Camille Boussougou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/alfred-bongo-chasse-de-presidence-de-fegaboxe-presidents-ligues">
Twitter