PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Alexis Ndouna interpelé par Interpol à Brazzaville

Alexis Ndouna interpelé par Interpol à Brazzaville

Le présumé violeur Alexis Ndouna désormais aux mains de la justice  © D.R

Alexis Ndouna, le violeur présumé  de la petite « Wally »a été interpelé hier soir par Interpol à Brazzaville et il envoie d’être extradé à Libreville, selon une source judiciaire contactée par Gabonactu.com.

L’information a d’abord été révélée par le médias en ligne Medias241, généralement très bien informée et assez proche du palais présidentiel.


« Nous avons travaillé sur le dossier depuis hier et nous avons préféré garder le silence jusqu’à ce que nous ayons tout le contrôle de l’affaire »,  a confié la source judiciaire contactée par Gabonactu.com.

Alexis Ndouna  est accusé d’avoir sauvagement violé la petite Wally âgée de 15 ans. L’affaire avait défrayé  la chronique au mois de d’octobre dernier. Certains de ses complices, les femmes pour la plus part, ont été formellement inculpées de proxénétisme et de viol sur mineur de moins de 18 ans. Ils sont en détention préventive à la prison centrale de Libreville, tandis que Alexis Ndouna, considéré comme le cerveau de la bande était encore en fuite avant son arrestation.

Pour rappel, Alexis Ndouna, cadre du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) et puissant homme d’affaires, avait été abondamment  cité dans le viol de la petite Wally . L’adolescente  a été livrée à son bourreau par deux femmes qui au préalable avaient demandé à Wally de les accompagner quelque part. L’innocente qui ne soupçonnait rien a accepté.

A sa surprise générale, elle s’est retrouvée face à l’homme qui a abusé sauvagement d’elle.

Malgré des menaces de mort proférées par les deux proxénètes qui l’ont livré chez le violeur, la petite Wally, déchirée, ravagée a raconté sa mésaventure à ses parents.

Le scandale a éclaté. Une vague de sympathie s’est déclenchée dans le pays sous le hashtag  # je suis Wally #.

Le silence supposé complice de la justice suite à ce scandale a choqué plusieurs gabonais. Alexis Ndouna, selon des témoignages était colistier lors des élections législatives combinées des  locales d’octobre 2018 de Malika Bongo Ondimba, fille de l’actuel chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Quelques activistes avaient soupçonné le présumé violeur de profiter de cette proximité avec la famille présidentielle pour bénéficier d’une prétendue « immunité » pour un crime aussi odieux.

Bien que tardive, la justice s’était enfin réveillée. Un vaste réseau de proxénètes avait été démasqué suite à l’enquête diligentée par l’ancien  procureur de la République  près le tribunal de première instance de Libreville Olivier N’Zahou.  L’action judiciaire avait conduit à un mandat d’arrêt  international contre Alexis Ndouna.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle