PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Alerte à la fraude massive au conseil provincial du PDG à Lambaréné

Alerte à la fraude massive au conseil provincial du PDG à Lambaréné

Les militants du PDG @ DR

 

Libreville, 17 novembre (Gabonactu.com) – L’élection du Membre du Bureau Politique du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour le compte du  1er arrondissement de Lambaréné (centre du pays), mettant aux prises, Joël Ogouma et Richard Auguste Onouviet, respectivement Directeur du cabinet adjoint  du Président de la République et Président de l’Assemblée Nationale, lors du conseil provincial du parti au pouvoir prévu ce samedi, présagerait des fraudes massives, bien organisées  par l’un de deux  candidats.

 

La tension monte dans la ville du « grand blanc ».  Le climat n’est plus à la sérénité entre militants du  PDG, plus que jamais divisés pour des ambitions politiques effrénées  de leurs mentors respectifs.  La désignation au prestigieux poste du Membre du  Bureau Politique tant convoité, suscite une guerre larvée entre les « camarades » d’un même parti.

 

Ladite désignation par les militants de base à bulletin secret devait se tenir le 11 novembre courant. Elle  avait été perturbée et  annulée à cause d’un collège électoral semble-t-il frauduleux. Certaines indiscrétions pointeraient du doigt le camp de Richard Auguste Onouviet. Pour la reprise de cette élection  ce samedi, il aurait mis un autre  dispositif de fraude plus performant pour  terrasser Joël Ogouma.

Joël Ogouma et Richard Auguste Onouviet sont les deux prétendants du trône @ DR

A Lambaréné, les deux camps du PDG se regardent désormais en chien de faïence. L’actuel président de l’assemblée est accusé de transporter les « faux » militants, de Libreville pour constituer un « faux collège électoral ». Ces  curieux électeurs  sont composés pour la plupart des jeunes désœuvrés venant du quartier Nzeng-Yong dans le 6ème arrondissement de la capitale gabonaise. Ils toucheraient chacun, 20 mille FCFA par jour, selon des sources bien introduites.

 

De leur côté, les partisans du Président de l’Assemblée Nationale accusent Joël Ogouma  d’organiser la fraude. Selon eux, il profiterait de ses hautes fonctions de directeur de cabinet adjoint du président pour jouer  au trafic d’influence.

 

La régénération et la revitalisation du PDG créé il y a près d’un demi-siège par le feu Président Omar Bongo, prônées par la direction du parti, semblent ne pas prendre le chemin.

 

Pour voter les Membres du Bureau Politique, du conseil national et ceux du comité central du PDG sur l’ensemble du territoire,  le collège électoral convoqué est  composé des secrétaires départementaux ou communaux, des fédéraux et les responsables  de l’Union des jeunes  du PDG et ceux  de l’Union des femmes du PDG.

 

Dans le 2ème arrondissement de Lambaréné, la configuration de la fraude serait la même.   Le candidat Janvier Nguema Mboumba subirait d’énormes pressions. Il aurait  même déposé les armes avant le combat pour laisser un grand boulevard à son adversaire Moudziegou .  Sa capitulation porterait sur un  deal financier. M. Moudziegou  paierait contrepartie des frais de scolarité des dizaines d’enfants dont les parents sont en difficultés financières, qui fréquentent  le lycée privé de M. Nguema Mboumba

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/alerte-a-la-fraude-massive-au-conseil-provincial-du-pdg-a-lambarene">
Twitter