PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Air France retrace ses 70 ans de présence au Gabon dans une exposition à Libreville

Air France retrace ses 70 ans de présence au Gabon dans une exposition à Libreville

Vue de la carling où l’on peut visiter l’exposition devant le siège de la compagnie à Libreville @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La compagnie aérienne française, Air France a inauguré lundi à Libreville une exposition inédite sur ses 70 ans de présence au Gabon qui se confond également à l’histoire de l’aviation civile au Gabon.

 

Les librevillois, en groupe organisé ou en solitaire sont invités à visiter l’exposition des photos très anciennes placardées dans une espèce de tente à la forme de la carlingue d’un avion gros porteur.

 

L’exposition présente le tout premier avion français qui s’était posé au Gabon alors que le pays ne disposait certainement pas d’une piste d’atterrissage. Il s’agit d’un hydravion, le Sikorsky S-43 d’Aéromaritime piloté par Herviou et Janet. L’aéronef avait décollé  le 1er mars 1937 de Dakar pour Cotonou avec, à son bord, 102 kg de courrier postal, inaugurant ainsi le 1er tronçon de la ligne côtière, qui sera prolongé jusqu’à Libreville le 14 avril.

Vue du 1er avion français arrivé au Gabon
Vue du Sikorsky S-43, 1er avion français arrivé au Gabon @ Air France

 

A l’époque, il fallait deux jours et demi pour rallier Paris et Libreville. Les escales étaient très nombreuses sur la côte africaine. Aujourd’hui, le vol désormais direct ne dure que 6h30.

 

Seconde guerre mondiale

 

Après le ralliement du Gabon à la France libre, en novembre 1940, une liaison aérienne est établie au moyen d’un Potez 540 et d’un Bloch 120, appareils militaires, en janvier 1941, entre Douala et Libreville et entre Pointe Noire et Port Gentil.

 

Le 1er avril 1941, les Lignes Aériennes Militaires (L.A.M.) ouvrent une liaison Pointe Noire-Libreville-Douala-Lagos-Accra-Kano-Fort Lamy en avion rapide « Lockheed ».

Des jolies hotesses pour visiter l'expo @ Gabonactu.com
Des jolies hôtesses pour visiter l’expo @ Gabonactu.com

Le 1er mai 1945, une convention signée entre le gouvernement général de l’Afrique Occidentale Française et Aéromaritime concède à cette dernière l’exploitation de deux lignes dont une sur l’itinéraire Dakar-Saint Paul de Luanda-Conakry-Monrovia-Abidjan-Accra-Cotonou-Lagos-Douala-Libreville-Port Gentil-Pointe Noire.

 

L’aventure d’Air France

 

Air France lance officiellement son aventure au Gabon en août 1946. La Compagnie reprend une ligne Dakar-Baloma-Conakry-Robertsfield-Abidjan-Accra-Lomé-Cotonou-Lagos-Douala-Libreville-Port Gentil-Pointe Noire-Brazzaville en Junkers JU 52, remplacés en 1948 par des DC-3. Deux nouvelles compagnies, la T.A.I. et l’U.A.T, ouvrent :

  • Paris-Douala-Libreville en 1948, pour la T.A.I. prolongé jusqu’à Brazzaville en 1949
  • Paris-Alger-Gao-Libreville-Pointe Noire-Brazzaville le 23 janvier 1950, pour l’U.A.T.

 

En septembre 1952 : Air France ouvre l’escale de Libreville sur la ligne Paris-Alger- Kano-Douala-Libreville-Pointe Noire-Brazzaville, assurée en Constellation.

 

En 1954 : l’U.A.T. ouvre, en DC-6, deux liaisons hebdomadaires

  • Paris-Alger-Douala-Libreville-Pointe Noire-Brazzaville-Bangui-Fort Lamy-Nice-Paris
  • Paris-Marseille-Fort Lamy-Bangui-Brazzaville-Libreville-Douala-Alger-Paris

Le 22 octobre 1958, Air France inaugure un vol sans escale Paris – Port Gentil qui continue sur Libreville et Brazzaville.

 

Le 19 octobre 1961, un service hebdomadaire Paris-Nice-Douala- Libreville- Port Gentil – Lagos – Accra – Abidjan est ouvert par Air France. L’appareil est un DC-6 affrété à l’U.A.T.

En février 1963, suite à une décision ministérielle, Air France dessert la ligne côtière d’Afrique jusqu’à Dakar et le faisceau oriental vers Madagascar et l’Océan Indien via Djibouti, le groupe U.A.T. /T.A.I., futur U.T.A., se concentre sur le reste de l’Afrique subsaharienne.

 

Le 1er décembre 1976, le Gabon se retire d’Air Afrique et décide de recourir à Air France pour assurer l’assistance technique et la gestion de la nouvelle compagnie nationale gabonaise Air Gabon.

 

A compter du 3 juin 1977, Air France en coopération avec Air Gabon, ouvre une desserte Paris-Libreville avec escale à Nice, Genève et Rome, à raison de quatre vols hebdomadaires en Boeing 747 « combi ».

 

Le 7 août 1979, U.T.A. assure, chaque mercredi, la desserte Paris-Bordeaux-Niamey-Libreville-Kano avec son nouveau Boeing 747-200 Cargo.

Mort d’UTA

Le 1er janvier 1992, Air France prend le contrôle d’U.T.A. La compagnie qui a fait rêver une génération d’africains est morte. Air France est désormais la marque qui s’impose sur l’ancien réseau d’UTA.

L'exposition remonte le temps de l'aviation civile @ Gabonactu.com
L’exposition remonte le temps de l’aviation civile @ Gabonactu.com

En 1993, la liaison Paris-Libreville est desservie à raison de trois vols hebdomadaires par Air France.

 

En novembre 1996, la desserte de Libreville est assurée par Air France quatre fois par semaine, contre trois précédemment.

 

En octobre 1997, la suspension de la desserte de Brazzaville conduit Air France à redéployer les

moyens sur la zone : deux vols hebdomadaires sont assurés sur Paris-Libreville-Kinshasa, auxquels s’ajoute un vol direct Paris-Libreville en Airbus A340-300.

 

A l’hiver 1998/1999, Air France exploite trois fréquences hebdomadaires Paris- Libreville en A310-300, la quatrième étant assurée en A340-300.

Quelques convives de la cérémonie inaugurale de l'exposition @ Gabonactu.com
Quelques convives de la cérémonie inaugurale de l’exposition @ Gabonactu.com

 

Dans son programme été 2005, Air France met en service le Boeing 777-200 sur la liaison Paris CDG – Libreville assurée à raison de quatre vols hebdomadaires.

 

En février 2007, les vols à destination de Libreville bénéficient d’une offre supplémentaire grâce à la mise en ligne de B777-300ER.

 

Le 24 avril 2011, la desserte Paris-Libreville passe à  cinq vols hebdomadaires en Boeing 777-300.

 

Le 11 mars 2013, Air France ajoute un sixième vol, les lundis.

 

Le 3 avril 2013, Air France relie tous les jours Libreville au reste du monde via l’aéroport de Paris Charles de Gaulle.

La ministre gabonaise des transports,  Flavienne MFOUMOU ONDO a visité l'expo @ Gabonactu.com
La ministre gabonaise des transports, Flavienne MFOUMOU ONDO a visité l’expo @ Gabonactu.com

Depuis le 14 septembre 2015, les Boeing 777 au départ de Libreville sont tous équipés des nouvelles cabines BEST & BEYOND.

 

2016, Air France fête les 70 ans de la ligne Libreville – Paris et offre une exposition au public du 24 novembre au 3 décembre pour raconter ses  « 70 années aux cotés des gabonais.

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/air-france-retrace-70-ans-de-presence-gabon-exposition-a-libreville">
Twitter