PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Africa N°1 en grève illimitée dès lundi prochain

Africa N°1 en grève illimitée dès lundi prochain

Vue du siège social d’Africa N°1@gabonactu.com

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président du syndicat des communicateurs d’Africa N°1 (SYCA), Jean Félix Ngawin Ndong a déclaré vendredi lors d’un point de presse à Libreville que la Radio panafricaine  enclenchera une grève illimitée  lundi prochain pour non paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaires et mauvaises conditions de travail.

 

 

« Le personnel d’Africa N°1 (…) interpele l’opinion sur le fait qu’il s’apprête à observer une grève dès lundi 8 décembre 2014, si des solutions pérennes ne sont pas apportées urgemment aux revendications légitimes », a indique M. Ngawin Ndong lors de sa déclaration dans les locaux de la radio. Il était entouré de plusieurs autres membres du collectif des agents s’estimant tous comme laissés pour compte.

 

 

Parmi ces revendications l’on note pêle-mêle « le paiement d’arriérés de 3 mois de salaires, et l’apurement des rappels sur salaires de 2008 à 2014 conformément à l’application de la convention d’entreprise signée le 21 juillet 2011 par la direction générale, l’inspecteur du travail et les partenaires sociaux ».

 

 

Les futurs grévistes réclament également des plus hautes autorités du pays la réhabilitation du centre émetteur de Moyabi (sud-est) et des relais FM à travers les capitales africaines. Ils exigent aussi l’aboutissement du redressement judiciaire et la nomination des nouvelles  personnalités pour la gestion orthodoxe des fonds alloués par l’Etat  au média.

 

 

Jean Félix Ngawin Ndong  au centre et ses collègues@gabonactu.com
Jean Félix Ngawin Ndong au centre et ses collègues@gabonactu.com

La Radio qui a fait la fierté du Gabon en Afrique et dans le monde entier dans les années 80 et 90 est en redressement judiciaire depuis 3 ans. Le 1er  redressement qui n’a pas été concluant a duré 2 ans. Le syndic s’était même retrouvé en prison pour malversation financière présumée. Le 2ème  redressement judiciaire dur déjà plus d’un an sans une perspective prometteuse.

 

 

« Le personnel d’Africa N°1 reste convaincu que la situation chaotique que travers la Radio n’est pas le seul fait de la déliquescence des finances, mais qu’elle résulte également des erreurs de management, ce pourquoi il prie tous ceux à qui cela incombe de mener une réflexion profonde et appropriée en vue de doter la radio d’un personnel de commandement à la compétence avérée », souligne la déclaration.

 

 

La Radio panafricaine est constituée de deux principaux actionnaires depuis plus de 4 ans. Il s’agit notamment de la Libye, actionnaire majoritaire avec 51% des parts et du Gabon qui garde 49%.  Compte tenu de l’instabilité politique ayant et continu d’émailler ce pays avec la disparition de Mohammad Kadhafi, la Libye n’arrive plus à honorer à ses engagements. Conséquence,   la Radio est maintenue sous perfusion permanente et chronique par l’Etat gabonais qui assure de temps en temps les salaires de la soixantaine d’agents  que compte Africa N°1.

 

 

Depuis plusieurs jours déjà, la radio semble être en grève. Aucun programme n’est diffusé si ce n’est que la musique en continue. La station n’a même plus un moyen roulant pour transporter le personnel. Pire, elle manque des lieux d’aisance.

 

Il y’a 2 ans presque dans la même période, Les agents de la Radio africaine avaient lancé une grève pour les réclamations similaires. Elle avait été suspendue après quelques avancées significatives.

 

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/africa-n1-en-greve-illimitee-des-lundi-prochain">
Twitter