PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Affaire Veolia : Olam plaide non coupable

Affaire Veolia : Olam plaide non coupable

Siège social d’Olam à Libreville @ Gabonactu.com

Libreville, 19 février (Gabonactu.com) – Le groupe Olam Gabon a démenti samedi, la rumeur selon laquelle il serait le repreneur de la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG), filiale du groupe français Veolia dont le gouvernement gabonais a rompu officiellement vendredi, le contrat de la production et de la commercialisation de l’eau et de l’électricité, a-t-on appris de sources proches de la Société Olam.

Selon la source, Olam multinationale opérant dans l’agro-industrie et les installations portuaires au Gabon, est une entreprise citoyenne qui accompagne l’Etat gabonais dans plusieurs actions à forte tonalité sociale.

Elle a, dans le cadre d’un partenariat public-privé, aidé le gouvernement gabonais dans un programme d’électrification villageoise dont la première phase a été lancé vendredi sur l’axe routier Kango-Bifoun. Ce projet a touché 28 villages soit près de 8000 habitants de la contrée.

Le gouvernement gabonais reproche à l’opérateur de l’eau et de l’électricité une mauvaise qualité du service dans la fourniture de ce deux produits importants pour la vie des populations.

Gabonactu.com & LDA Daily

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/affaire-veolia-olam-plaide-non-coupable">
Twitter