PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Acte de défiance : Issozé Ngondet refuse la Médiature de la République pour siéger à l’Assemblée Nationale

Acte de défiance : Issozé Ngondet refuse la Médiature de la République  pour siéger à l’Assemblée Nationale

L’honorable Emmanuel Issozé Ngondet après la rentrée parlementaire à l’Assemblée Nationale jeudi à Libreville © DR

Libreville, 21 février (Gabonactu.com) – Nommé le 12 janvier dernier par décret présidentiel ‘’Médiateur de la République’’, l’ancien premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet, a décliné cette promotion, préférant siéger à l’Assemblée nationale dont les travaux de la 1ère session de la 13ème législature ont ouverts jeudi à Libreville.

Au palais Léon Mba, siège de l’Assemblée Nationale, Emmanuel Issozé Ngondet s’est montré très fier d’arborer son écharpe de député. Une posture aux allures d’une défiance à la haute autorité de nomination qui est le Président Ali Bongo.

L’ancien premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet, a été réélu député de Makokou (Ogooué Ivindo), aux législatives couplées des locales organisées le 6 et 27 octobre 2018.

La nomination à la tête de la Médiature de la République privait Issozé Ndondet d’accéder à son mandat de député. Celle-ci étant incompatible à ses fonctions qu’il a décliné.

La Mediature de la République est une institution considérée par l’opinion comme un simple « garage ». Son utilité n’est pas ressentie dans la gestion des affaires publiques.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/acte-de-defiance-issoze-ngondet-refuse-mediature-sieger-a-lassemblee-nationale">
Twitter