PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

8ème réunion annuelle des Mandataires du CGC en Italie : Le Gabon veut rendre son système Fret plus performant

8ème  réunion annuelle  des Mandataires du CGC en Italie : Le Gabon veut rendre son système Fret plus performant

Le ministre des Transports, Estelle Ondo, la DG du C.G.C, Liliane Nadège Ngari épouse Onanga y’Obegue et d’autres acteurs portuaires posant pour la postérité @ M. N

 

 

Libreville, 16 novembre (Gabonactu.com) – Le ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo a présidé mercredi à Naples en  Italie,  l’ouverture de la 8ème Réunion annuelle des Mandataires du Conseil Gabonais des Chargeurs (C.G.C), à laquelle participent tous les mandataires généraux et portuaires, des chargeurs, des opérateurs portuaires, des transitaires et des armateurs du pays d’accueil.

 

 

Selon un communiqué officiel, la réunion a pour thème central : « le redimensionnement du Conseil Gabonais des Chargeurs et le Réseau Mondial des Mandataires dans le contexte de la relance économique au Gabon».

 

 

L’objectif de la rencontre est, non seulement d’évaluer les activités des mandataires du C.G.C, c’est-à-dire ses partenaires qui assurent le relais de ses actions à travers le monde, mais également de réunir tous ces acteurs du commerce international, pour réfléchir et  échanger sur des actions novatrices susceptibles de redynamiser le C.G.C et d’impacter positivement la chaîne de transport de fret, dans le contexte actuel de relance de l’économie gabonaise.

 

Le C.G.C a pour rôle de soutenir l’économie nationale à travers ses actions d’assistance aux importateurs / exportateurs, du suivi et d’encadrement du trafic et de facilitation du transport de marchandises.

 

« Le C.G.C reste un  acteur incontournable dans la recherche des voies et moyens pour améliorer l’acheminement des marchandises en direction du Gabon »,  a déclaré Mme Ondo, ouvrant les travaux de la 8ème réunion annuelle  des Mandataires du CGC.

.

Selon le directeur général du C.G.C, Liliane Nadège Ngari épouse Onanga y’Obegue, qui participe également à ses travaux, « le processus de relance de l’économie gabonaise pour sortir le pays de la crise et la volonté du gouvernement de s’affirmer dans la marche vers l’Emergence, « appellent, aujourd’hui, le C.G.C au redimensionnement, c’est-à-dire au renforcement de ses capacités d’action pour améliorer la performance de notre système de transport de fret ». L es objectifs de croissance poursuivis par le Gouvernement étant tributaires d’une chaîne de transport performante.

 

La réunion des mandataires se poursuit jusqu’au  19 novembre 2017 avec l’introduction du thème central, des sous-thèmes et des communications en rapport avec les sujets d’actualité du transport maritime et multimodal.

Les travaux déboucheront sur des conclusions et  recommandations concrètes, dont la mise en œuvre devrait être d’un apport appréciable pour la performance du système de transport de fret gabonais.

 

 

 

 

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/8eme-reunion-annuelle-des-mandataires-du-cgc-en-italie-le-gabon-veut-rendre-son-systeme-de-fret-plus-performant">
Twitter