PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

807 enseignants grévistes ne seront pas payés ce 25 février, les autres sont menacés de radiation

807 enseignants grévistes ne seront pas payés ce 25 février, les autres sont menacés de radiation

Dans la cour de l’école Martine Oulabou @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le ministre de la Communication, Porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nze a annoncé mardi dans une conférence de presse à Libreville que 807 enseignants grévistes n’auront pas leur salaire ce 25 février. Les autres pourront être radiés des effectifs de la fonction publique pour absence prolongée.

 

« Dès ce 25 février, 807 enseignants verront leur solde suspendu jusqu’à ce que le travail reprenne pour eux », a annoncé le ministre.

 

«  Cette suspension de solde n’est qu’une première étape. Des procédures sont engagées pour que certains enseignants soient radiés de la fonction publique compte tenu de leur absence prolongée dans les salles de classe », a ajouté le ministre.

 

Depuis décembre 2016, plusieurs établissements scolaires du primaire, du secondaire ainsi que des lycées publics sont paralysés par une grève des enseignants. Ces derniers revendiquent le paiement des primes qu’ils auraient du percevoir en 2015 et en octobre 2016.

 

« Le gouvernement a reconnu cette dette mais ne peut pas la payer à cause de la situation préoccupante de la trésorerie du pays », a avoué le ministre qui a averti que le gouvernement restera ferme.

 

« Nous ne pouvons pas payer les primes en ce moment mais nous privilégions le paiement des salaires de ceux qui travaillent », a expliqué le ministre.

 

Le Directeur général de la Convention des syndicats de l’éducation nationale (CONASYSED), le syndicat à l’origine de la grève, Simon Ndong Edzo a indiqué que ses membres et lui ne sont pas intimidés par les menaces du gouvernement.

 

Les élèves pour leur part ont manifesté à Port-Gentil (capitale économique), Lambaréné (centre du Gabon) et Oyem au nord du pays pour exiger la reprise des cours et le paiement de leurs bourses scolaires.

 

Dans la soirée de mardi, le ministre de l’Education nationale, Florentin Moussavou a annoncé le début du paiement de la bourse des écoliers.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/807-enseignants-grevistes-ne-seront-payes-25-fevrier-autres-menaces-de-radiation">
Twitter