PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Sommet Russie-Afrique : les gabonais se sont battus jusqu’au bout

Sommet Russie-Afrique : les gabonais se sont battus jusqu’au bout

La délégation gabonaise au sommet Russie-Afrique de Sotchi au bord de la mer noire a bataillé jusqu’à la dernière minute pour arracher les faveurs des investisseurs russes.

Jeudi, les ministres de l’Économie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba, de la Promotion des investissements, Jean-Fidèle Otandault et du Pétrole, Noël Mboumba ont rencontré le Président-directeur général du groupe pétrolier et gazier Lukoil, les responsables du constructeur automobile GAZ, le directeur général du spécialiste des centrales hydroélectriques Rushydro ainsi que l’Académie des sciences russes.

A ces hommes d’affaires, les ministres gabonais ont livré un message : le Gabon est un pays ouvert à tout investisseur. Le climat des affaires s’est beaucoup amélioré. Il y a de la place pour tout le monde.


Pour sa part, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale qui a conduit la délégation gabonaise est monté sur la tribune pour lire en message au nom du président Ali Bongo Ondimba.

« La tenue de ce sommet historique et l’organisation d’un forum économique participent, nous le croyons fortement, de l’effectivité de cette relation de confiance et illustrent à suffisance notre volonté commune d’ouvrir une nouvelle ère de coopération multisectorielle entre la Russie et l’Afrique, envisagée sous le prisme de la construction d’une communauté de destin renforcée et mutuellement bénéfique », a déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre a également profité de cette tribune pour faire des recommandations sur les mécanismes à mettre en place pour assurer la bonne gouvernance, sur la nécessité de concilier développement économique et environnement, la promotion de l’entreprenariat et des infrastructures vertes, enfin sur le transfert de compétences.

Le président Russe Vladimir Poutine, hôte du sommet a indiqué que cette rencontre « ouvre une nouvelle page » des relations entre l’Afrique et la Russie. Les prochaines assises se tiendront dans trois ans sur le sol africain.

Daniel Etienne

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort