PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Un matricide rattrapé par la police à Moanda

Un matricide rattrapé par la police à Moanda

La Flamme, le présumé matricide de Moanda@DR

Libreville, 25 octobre (Gabonactu.com) – La police de Moanda (60 Km de Franceville, Sud-est) a réussi à mettre la main mercredi sur un jeune matricide au quartier Fumier.

L’information qui a été révélée sur les réseaux sociaux présente ’’La Flamme’’, de son surnom, comme le présumé meurtrier de sa propre mère.

Sa chevelure à la « Tom Sawyer » et sa « gueule » laissent penser à un consommateur de substances psychotropes, notamment les Kobolos; drogue voisine de la morphine et très prisée par la jeunesse actuelle.

Il aurait utilisé le revolver qu’il porte pour exécuter sa génitrice. Cependant, aucune raison évidente n’a été évoquée pour expliquer cette forfaiture.

Il sera prochainement présenté devant le parquet de Franceville pour être jugé.

Ce sera sans nul doute l’occasion, pour lui, de révéler la provenance de son arme à feu, alors qu’aucun permis de port de ce genre d’armes n’est délivré aux « civils » au Gabon.

Il y a quelques jours, la police a démantelé un réseau de dangereux coupeurs de route. Parmi eux se trouvait un bandit muni d’une arme similaire qu’il se serait procurée grâce à un vol à la tire, selon ses dires.

Le mois dernier, l’héroïne de la catastrophe aérienne de Makongogno, Huguette Maryse Goudjo Adiza a été trucidée par son propre fils, Francis Ombanda, pour une histoire banale d’ordinateur avec sa sœur.

 

Camille Boussoughou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com