PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

2ème phase du projet IDYANJA à Port-Gentil : des financements pour chasser la pauvreté à travers les micro-projets

2ème phase du projet IDYANJA à Port-Gentil : des financements pour chasser la pauvreté à travers les  micro-projets

Les lauréats du Projet IDYANJA acte 2 @ SPM

 

Libreville, 26 août (Gabonactu.com) – Des dizaines des jeunes sélectionnés dans le cadre du  « Projet IDYANJA », ont reçu  pour la 2ème phase du projet des contrats des financements pour entreprendre des micro-projets à Port-Gentil, la capitale économique du pays où sévit depuis plusieurs années un chômage ambiant résultant de la crise pétrolière.

Comme à la première phase, les postulants au projet IDYANJA, ont chacun selon ses besoins, ont reçu des contrats de financements de l’ordre de 150 000 FCFA à 1 000 000 FCFA pour entreprendre entre autres, les métiers relatifs à la pêche, la coiffure, les petits commerces et autres Activités génératrices de revenus (AGR).

Pépécy Ogouliguendé, remettant les contrats des financements au nom de Jean fidèle Otandault @ SPM

Le projet visant l’autonomisation et l’employabilité des jeunes au travers des Activités génératrices de revenus (AGR) est initié par le Membre du comité permanent du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Jean fidèle Otandault, par ailleurs ministre d’Etat en charge du Budget et des comptes publics. L’expertise technique du projet est apportée  par l’ONG Malachie dirigée par Pépécy Ogouliguendé.

 « Vous avez avec  IDYANJA, l’opportunité de transcender les limites que votre environnement a pu construire autour de vous ; l’aveuglement, le désordre monétaire, la spéculation, le laxisme financier, la dévalorisation du travail, le relâchement, s’abandonner à la facilité sont désormais vos pires ennemis », a conseillé au nom du promoteur du projet  lors de la cérémonie de remise de contrats de financements Mme  Ogouliguendé, représentant Jean fidèle Otandault.

« Nous comprenons cher grand frère que notre place dans votre action est singulière. Que ce n’est pas un simple slogan lorsque nous lisons la proximité et la jeunesse au cœur de l’action (…),  vous êtes du bon côté du peuple, vous être du côté des plus vulnérables, vous êtes du côté de la justice, vous êtes du côté du Gabon qui gagne, le Gabon qui gagne avec sa jeunesse », a remercié un bénéficiaire des financements du projet IDYANJA.

Camille Boussoughou

 

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/2eme-phase-projet-idyanja-a-port-gentil-financements-chasser-pauvrete-a-travers-micro-projets">
Twitter