PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La diaspora de France rejette avec fracas l’appel au dialogue du plénipotentiaire

La diaspora de France rejette avec fracas l’appel au dialogue du plénipotentiaire

 Jean Aimé Mouketou, un des leaders de la Résistance du [email protected]

Libreville, 24 octobre (Gabonactu.com) – Quelques heures seulement après la publication de son message patriotique appelant les Gabonais de France au dialogue et à la concertation permanente, au profit de la décrispation politique, tributaire de la bonne tenue des élections législatives et locales qui connaitront leur épilogue ce samedi au Gabon, l’ambassadeur Flavien Enongoué peut simplement constater le rejet de « sa main tendue » par les destinataires.  

Un des leaders de la Résistance au sein de la diaspora, activiste de première ligne, jean Aimé Mouketou a vivement réagit à cet appel républicain du légat Gabonais de France.


Sur sa page Facebook, il écrit : « Nous apprenons à l’instant que « l’ambasseur » de l’imposteur et barbare petit-morveux venu tout droit du monde des ténèbres Flavien Inongoué invite la Communauté Gabonaise de France à un « dialogue et concertation permanente ». Cet énième fameux dialogue est irrecevable et c’est claire, très claire, très très claire! » (cité texto).

A l’instar des Gabonais qui défilent chaque fin de semaine à la place du Trocadéro, l’activiste Gabonais continue de plaider pour une reconnaissance de Jean Ping comme président de la République parce qu’il aurait, selon eux, gagné l’élection présidentielle du 27 aout 2016.

Selon M. Mouketou, seul Jean Ping peut convoquer un dialogue. Au sujet de la solution de sortie de crise, écrit-il, nous citons: « Je reste ouvert à une médiation internationale, visant à rétablir la vérité des urnes […] et je lance un appel solennel à la communauté internationale pour une médiation. […] Je dis bien une médiation et non un dialogue avec Ali Bongo en vue de rétablir la vérité des urnes et d’assurer les conditions pacifiques d’une passation de pouvoir », paraphrasant le leader de l’opposition gabonaise.

Jean Aimé Mouketou a juré au nom de la « Résistance » qu’ils iraient jusqu’au bout de leur logique de contestation.

Précieux Koumba

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle