PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Tentative présumée d’assassinat de BBM : entre vertige et contre-vérités

Tentative présumée d’assassinat de BBM : entre vertige et contre-vérités

Bruno Ben Moumba, leader de l’ACR@DR

Libreville, 4 août (Gabonactu.com) – Le leader de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR), Bruno Ben Moubamba nage visiblement entre le vertige et les contre-vérités depuis la présumée tentative de son assassinat à l’eau minérale, jeudi dernier au plateau sportif d’Awendjé, a constaté un reporter de Gabonactu.com.    

L’ancien vice-premier ministre d’Al Bongo Ondimba vient de publier les réseaux sociaux, il y a quelques heures, qu’il a bel et bien été victime d’une tentative d’assassinat par des proches de Jean Ping.

« Attaque d’Awendje : La thèse des réseaux Ping via d’anciens upégistes se confirme. Des noms apparaissent. Nous nous exprimerons la semaine prochaine lors d’un point de presse pour appuyer à nouveau le Mouvement Social et Dynamique Unitaire qui n’a aucune chance d’y arriver tout seul. Aucune ! », a publié Bruno Ben Moubamba.

Pourtant, jeudi en début de soirée, il a rectifié une première publication dans laquelle il accusait les réseaux Ping d’avoir tenté de l’assassiner.

Selon plusieurs témoins et images publiées sur les réseaux sociaux, des badauds lui ont versé de l’eau minérale pour protester contre sa présence au rassemblement de la centrale syndicale Dynamique unitaire.

La « vox populi » reproche à celui qu’on appelle affectueusement «BBM » son soutien au président Ali Bongo Ondimba, au sortir de l’élection présidentielle de 2016 qui a d’ailleurs favorisé sa nomination cumulée au Gouvernement, aux juteux postes de vice-premier ministre et de ministre de l’Habitat.

Plusieurs mois après son éviction du Gouvernement, il a tenté des appels de pieds qui sont restés muets. Il a résolu de se lâcher, justifiant les raisons pour lesquelles il a soutenu le président actuel.

Ce mea culpa a eu le mérite d’irriter bon nombre de Gabonais, y compris, sans nul doute, ceux qui ont tenté de l’assassiner en lui déversant un litre et demi d’eau minérale sur sa tête dégarnie.

 

Précieux Koumba

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/26853-2">
Twitter